Pourquoi l’action Amazon est-elle l’un des meilleurs investissements en bourse ?

acheter action amazonIntroduite en bourse il y a plus de 20 ans, l’action Amazon annonce des chiffres records depuis plusieurs années déjà. Avec un chiffre d’affaires de 233 milliards de dollars pour l’année 2018, Amazon enregistre une hausse de 31% sur un an. Elle est à ce jour la marque la plus puissante au monde.
Le 7 janvier 2019 le groupe est devenu la plus grosse capitalisation boursière mondiale, la société valait alors 797 milliards de dollars. Elle a ainsi dépassé Microsoft (789 milliards de dollars), Google Alphabet (745 milliards de dollars) et Apple (702 milliards USD). Au mois de mars Alphabet (Google) et Amazon sont au coude à coude avec une valorisation boursière de 794 milliards pour la première et 789 pour la seconde. Fin novembre 2019 le classement est le suivant :

  1. Apple (1.187 milliards $)
  2. Microsoft (1.154 milliards $)
  3. Google Alphabet (899 milliards $)
  4. Amazon (892 milliards $)
Indice : NASDAQ
Secteur : Commerce en ligne
Valorisation : 892M d’EUR
Création : 1994
Chiffre affaires 2018 : 233M d’EUR
Présence : monde entier
Dividende 2018 : /
PDG : Jeff Bezos
Variation cours sur 5 ans : +431% Nombre d’employés : +600 000

L’action Amazon est donc toujours l’un des placements les plus sollicités par les investisseurs. Nous allons vous expliquer en fonction de quels critères les analystes prévoient une hausse du cours Amazon pour les prochains mois et les prochaines années. Nous vous expliquerons également pourquoi eToro est le courtier que nous vous recommandons pour acheter l’action Amazon et spéculer sur son cours. Pour rejoindre Etoro, courtier spécialisé dans le trading en ligne d’actions françaises et étrangères depuis plus de 10 ans, cliquez sur le bouton vert ci-dessous:

 Courtier TOP Note  Accès
logo eToro  9,7/10 Découvrez eToro !

etoro disclaimer 8

Plus de 20 ans que l’action Amazon a été introduite en bourse (NASDAQ)

amazon au nasdaqLe 15 mai 1997 la société Amazon Inc située à Seattle entre en bourse aux Etats-Unis (NASDAQ). Ce site créé par Jeff Bezos en 1994 est déjà la plus grande librairie à l’échelle mondiale et elle emploie 250 personnes.
Lors de son introduction en bourse l’action AMZN coûte 18$, elle dépasse aujourd’hui les 1.800$ ! En 20 ans sa capitalisation boursière passe de 438 millions à plus de 890 milliards de dollars ! Voici pourquoi les investisseurs sont aussi nombreux à acheter ce titre boursier et à l’intégrer à leur portefeuille de trading.

Jeff Bezos, qui est toujours à la tête de la compagnie et qui détient 12% de ses actions, a réussi à mettre en place une stratégie de diversification pour faire d’Amazon le numéro 1 mondial du e-commerce. Alors que la société a commencé par vendre uniquement des livres, elle est devenue la plus grande plateforme d’achat en ligne, tous produits confondus. Elle fait d’ailleurs partie du GAFAM qui regroupe les sociétés les plus puissantes d’internet (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

N’importe où dans le monde la société Amazon est aujourd’hui la référence en matière d’achats en ligne (presque) tous produits confondus. Jeff Bezos a réussi à construire un empire qui affiche des chiffres impressionnants :

  • Plus de 100 millions de personnes ont souscrit à Amazon Prime. Aux Etats-Unis plus de 80% des foyers ont choisi de s’abonner à ce service payant qui garantit une livraison gratuite en 1 jour ouvré sur une sélections d’articles et qui donne accès à un service de streaming (Prime Vidéo et Prime Music) et à des ebooks.
  • En 2017 plus de 5 milliards d’articles ont été commandés sur la plateforme web.
  • En France, le panier moyen par commande est d’environ 35 euros.
  • Toutes catégories confondues on retrouve plus de 250 millions de références sur ce site de vente en ligne.
  • En 2018 la société comptait plus de 600.000 collaborateurs dans le monde, contre seulement 20.000 en 2008.
  • L’entreprise réalise environ 10% de son chiffre d’affaires en France.

Politique de diversification d’Amazon

Sa place sur les marchés financiers est assurée par une politique de diversification. La société américaine n’hésite pas à investir dans de nombreux domaines comme l’intelligence artificielle, le cloud (avec la division AWS – Amazon Web Services, Inc. -, et même la santé pour faire grimper le cours de son action !

  • Amazon mise sur l’intelligence artificielle ! La société a développé Alexa, un assistant personnel intelligent relié à 4000 objets connectés !
    Fin 2017 le groupe annonçait avoir déjà vendu plus de 20 millions de ses enceintes connectées Echos dans le monde, soit presque trois fois plus que son concurrent Google qui n’avait vendu « que » 7 millions d’enceintes Google Home. Début 2019 le nombre d’enceintes Alexa vendues dépasse les 100 millions !
  • Les services de musique et de films en streaming du groupe (Prime Music et Prime Vidéo) ont également boosté le cours de l’action Amazon puisqu’il s’agit d’un argument qui permet d’attirer de nouveaux clients pour l’offre Prime (facturée 49€ par an ou 5,99€ par mois en France et qui permet la livraison gratuite sous 1 jour ouvré) et de fidéliser les clients qui ont déjà ouvert un compte.
  • L’entreprise va encore plus loin en matière de diversification puisqu’elle dispose même d’une offre d’assurance maladie aux Etats-Unis !
  • Depuis septembre 2018 le géant de l’internet et Monoprix sont partenaires. Les clients vivant à Paris peuvent donc se faire livrer sous 1 à 2 heures des produits Monoprix via le service Amazon Prime Now.
  • En février 2019 Amazon lance deux collections de meuble haut de gamme en Europe (Movian et Alkove).
  • Au mois d’avril 2019 Amazon et Casino signent un partenariat pour que ce dernier puisse mettre en vente ses produits sur la plateforme d’achat en ligne et pour que des Amazon Lockers soient disponibles dans certains magasins Casino.

Acquisitions Amazon les plus remarquables

Pour assurer sa croissance et répondre aux attentes des investisseurs le groupe américain mène également une politique d’acquisitions qui lui permet de gonfler de manière significative ses chiffres.

La dernière acquisition la plus remarquable de l’entreprise concerne le rachat de la chaîne de supermarchés bio Whole Foods Market le 16 juin 2017 pour un montant de 13,7 milliards de dollars. Avec ce rachat le leader du commerce en ligne fait un premier pas dans le secteur de la vente physique !

En août 2014 Amazon avait racheté la plateforme de streaming Twitch pour 970 millions de dollars.

En 2018 les acquisitions Amazon s’élèvent à 1,65 milliards de dollars. Les deux plus importantes ont été Ring (start-up spécialisée dans les portiers connectés rachetée pour 1 milliard de dollars) et la pharmacie en ligne PillPack (au grand désarroi des pharmacies traditionnelles).

En 2019 Amazon Inc poursuit sa stratégie en acquérant notamment la société israélienne CloudEndure, la plateforme de livraison de proximité californienne Dispatch ou encore Health Navigator, une start-up de télémédecine.

Les résultats d’Amazon sont impressionnants. Pour trader sur ce géant du web qui domine le monde rendez-vous sur la meilleure plateforme de trading CFD en cliquant sur  le bouton ci-dessous :

Découvrez eToro !

Actions Amazon en 2019 : qu’est-ce qui influence le cours Amazon ?

2018 a été l’année de tous les records pour la société Américaine qui a enregistré des résultats en forte augmentation.

  • 1er trimestre 2018 : 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+43% par rapport à la même période l’année précédente).
  • 2ème trimestre 2018 : 52.89 milliards de dollars (+39% par rapport à 2017)
  • 3ème trimestre 2018 : 56.6 milliards de dollars
  • 4ème trimestre 2018 : 72.4 milliards de dollars (+20% par rapport au 4ème trimestre 2017 et +36% par rapport au troisième trimestre 2018).

Le 5 février 2019 Amazon a publié ses résultats annuels pour l’exercice 2018. Voici ce qu’il fallait retenir :

  • Chiffre d’affaires 2018 : 233 milliards de dollars (soit +31% par rapport à 2017)
    –> dont 25,6 milliards de dollars réalisés par la division cloud (+47%)
    –> et 10 milliards de dollars provenant des revenus publicitaires
  • Bénéfices nets 2018 : 10,1 milliards de dollars (trois fois plus que l’année précédente)
  • Des résultats supérieurs aux prévisions notamment pour le dernier trimestre où le chiffre d’affaires réalisé (72.4 milliards de dollars) dépasse de 500 millions de dollars les objectifs que le groupe s’était fixés.

Ces résultats s’expliquent par le fait qu’Amazon s’est imposé en tant que leader du commerce en ligne. Chiffres à l’appuie, des études ont montré que ses ventes web représentaient 50% des parts de marché du e-commerce en France et 48% aux Etats-Unis en 2018. L’activité a bien évidemment été boostée par les fêtes de fin d’année, notamment pour la gamme de produits Alexa. Echo Dot a été le produit le plus vendu pendant la saison des fêtes.

Ces chiffres impressionnants auraient pu avoir des répercutions positives sur le cours des actions Amazon mais les investisseurs ont été déçus par les prévisions trop peu ambitieuses du groupe pour les mois à venir.

Analyse du cours Amazon

cours action amazon

Depuis son entrée en bourse Amazon a vu le cours de son action passer de 18 à plusieurs milliers de dollars et ainsi devenir l’un des titres les plus rentables du marché !

En septembre 2018 le cours Amazon a franchi un prix record en dépassant la barre des 2000 dollars ce qui a bien évidemment fait beaucoup de bruit parmi les traders et investisseurs !
Les 9 premiers mois de l’année 2018 le cours Amazon avait connu une tendance haussière très marquée, passant d’environ 1.300 à plus de 2.000 dollars avant que la valeur de l’action ne retombe à 1.343 dollars le 24 décembre.
Depuis début 2019 le cours action Amazon est reparti à la hausse, le prix du titre AMZN oscille entre 1.500 et 2.000 dollars.

Découvrez ci-dessous quels sont les principaux événements qui influenceront le cours en Bourse de l’action du géant du web au cours des prochains mois.

Amazon 2019 : des prévisions décevantes pour les investisseurs

Si les investisseurs ont pu se réjouir du rapport annuel 2018, beaucoup ont été déçus par les prévisions annoncées le 31 janvier par le géant américain pour l’exercice 2019. Amazon espérait générer des ventes nettes pour un montant compris entre 56 et 60 milliards de dollars « seulement » sur le premier trimestre de l’année. Les investisseurs espéraient quant à eux des prévisions supérieures à 60 milliards. Finalement en T1 Amazon Inc enregistre un CA de 59,7 milliards USD.

Chiffre d’affaires Amazon 2019 en milliards de dollars :

1er trimestre
59,7
2ème trimestre
63,4
3ème trimestre
70

Deux éléments peuvent expliquer qu’Amazon ne mise sur des résultats moindre par rapport aux attentes des investisseurs :

  • La hausse du cours du dollar.
  • En Inde, une nouvelle réglementation n’autorise plus les distributeurs à vendre des produits appartenant à des sociétés dans lesquelles ils possèdent des parts.

Comment le divorce de Jeff Bezos aurait pu faire flancher le cours Amazon !

Jeff Bezos, PDG Amazon

Le 9 janvier 2019 Jeff Bezos, PDG d’Amazon et homme le plus riche du monde, annonçait sur Twitter que sa femme et lui allaient divorcer après 25 ans de mariage. Bien qu’il s’agisse de leur vie privée, le divorce du couple aurait pu se ressentir sur l’action Amazon et nous allons vous expliquer pourquoi.

Mariés avant la création de l’empire du commerce en ligne Amazon.com et sans qu’aucun contrat de mariage n’ait été rédigé, la fortune du couple estimée à 38 milliards de dollars devait être partagée entre les deux époux. Il en allait de même concernant leurs actions Amazon. Jeff et MacKenzie détenaient alors 16,9% des actions du groupe. Selon la loi américaine la fortune et les actions du couple devaient donc être partagés en deux parts égales, ce qui aurait fait de Madame Bezos la femme la plus riche du monde mais aussi l’un des deux actionnaires principaux de la société, lui procurant par conséquence un pouvoir de décision sur les stratégies d’Amazon.

Cependant, les tribunaux auraient pu en décider autrement puisque les tabloïds américains ont mis en évidence que Jeff Bezos avait une relation extra conjugale avec une présentatrice télé, Lauren Sanchez, depuis plusieurs mois. En cas d’infidélité prouvée par les avocats de MacKensie, leur cliente aurait pu obtenir plus que 50% des parts en tant que compensation et ainsi devenir la numéro 1 du groupe !

Les investisseurs qui souhaitaient acheter des actions Amazon devaient donc s’intéresser à cet épisode de la vie privée du fondateur d’Amazon…

Ce divorce qui a fait la Une des actualités s’est finalement réglé devant les tribunaux au mois de Juillet 2019. Jeff Bezos a conservé 12% des parts de la société, son ex-femme, MacKensie, a quant à elle obtenu une participation à hauteur de 4%. Elle avait annoncé qu’elle céderait cette participation et qu’elle allait faire don de la moitié de sa fortune à des associations caritatives.

La destruction de produits invendus écorne l’image du leader américain

Amazon fait très souvent la Une des actualités, ses pratiques sont souvent montrées du doigt… Début janvier 2019 Amazon a du faire face à un scandale en France suite à la diffusion d’un reportage montrant que, chaque année, le géant américain n’hésite pas à détruire des millions d’objets invendus. Un journaliste de M6, Guillaume Cahour, s’est fait embaucher par Amazon France pour réaliser un documentaire choc pour l’émission Capital. On le voit alors filmer en caméra discrète des palettes remplies de produits neufs encore emballés (jouets, couches, télévisions…) destinées à être tout simplement détruites. La France entière s’est dit choquée par autant de gaspillage, d’autant plus que ces images ont été diffusées en plein mouvement des Gilets Jaunes qui se battent pour leur pouvoir d’achat.

Pour se défendre, la firme américaine a fait savoir que seule une petite partie des invendus étaient jetés et qu’ils étaient la plupart du temps donnés à des associations, recyclés, retournés ou revendus.

Le parlement français est appelé à se prononcer sur le sujet et une loi pourrait interdire ce type de pratique.

Des militants écologistes Greenpeace s’en prennent à Amazon lors du Black Friday

greenpeace contre amazonAmazon s’est également attiré la foudre de militants écologistes Greenpeace lors du Black Friday. Ces derniers dénonçaient les répercussions environnementales dues à la sur-consommation en cette période de soldes. Pour protester contre le bilan carbone de la firme américaine les activistes n’ont pas hésité à empêcher l’accès aux centres de distribution de la société dans les différentes régions comme Lyon ou Strasbourg. Le siège français de l’entreprise, situé en banlieue parisienne, à Clichy, à lui aussi été pris pour cible.

Amazon n’installera pas de siège social à New York

amazon renonce à new yorkAmazon, dont le siège est situé à Seattle, avait pour projet d’installer un nouveau siège social à New York, dans le quartier du Queens, mais les projets de Jeff Bezos ont été stoppés net par des élus locaux qui s’opposent à ce que le géant s’implante à New York. La raison ? Les élus ne souhaitent pas faire affaire avec le géant du web à cause des 3 milliards de dollars d’avantages fiscaux auxquels il a le droit. S’ajoutent à cela que le nouveau siège social aurait créé quelques 25.000 postes. Une excellente chose mais vu d’un mauvais oeil par les élus qui considèrent que le quartier et ses infrastructures ne sont pas prêt à voir arriver un tel afflux de personnes..

Un partenariat avec Balyo pour réduire les coûts et accélérer les livraisons

amazon partenaire de balyoDébut Janvier 2019, Amazon et la société française Baylo spécialisée dans la robotisation des entrepôts ont signé un partenariat sur 7 ans. Amazon détient désormais 29% des actions du spécialiste français qui a vu, en une journée, son cours en bourse augmenter de 39% !

L’objectif pour Amazon est d’améliorer le fonctionnement de ses entrepôts et ainsi réduire ses coûts et proposer des délais de livraison encore plus rapides ce qui pourrait bien évidemment avoir un impact sur le cours en bourse Amazon.

Trader sur le cours de l’action Amazon : l’un des placements en bourse les plus prometteurs

Avec des chiffres impressionnants et en nette expansion en 2018 (chiffre d’affaires en hausse de 31% par rapport à 2017, bénéfices triplés sur la même période, 5 millions de produits envoyés aux abonnés Prime, 130.000 nouveaux salariés recrutés), Amazon est l’une des références pour tous les traders qui investissent sur les marchés financiers et il n’est pas étonnant qu’ils soient de plus en plus nombreux à acheter l’action Amazon !

Pour investir sur le géant américain du commerce en ligne le trading CFD semble être le placement le plus intéressant car il permet de spéculer à court terme sur le prix du titre AMZN. Trader sur un titre signifie investir soit sur la hausse de son prix soit sur la baisse de sa valeur. Concrètement, les traders analysent les résultats de la société et ils s’intéressent aux actualités qui la concernent afin de prévoir les variations de son cours en Bourse. Si vous pensez que le prix de l’action Amazon va augmenter il vous faut lancer un ordre d’achat. Si vous pensez au contraire qu’il va diminuer, ouvrez une position de vente.

Le titre Amazon est l’un des instruments les plus intéressants pour vos investissements en bourse. Si vous souhaitez ajouter l’action AMZN à votre portefeuille de trading nous vous conseillons de vous adresser au courtier eToro. Présent sur le marché depuis 2007, il est à notre avis l’intermédiaire le plus sérieux pour vos investissements en bourse. Il vous permettra de spéculer sur le groupe américain grâce à des contrats sur différences (CFD) qui affichent des spreads compétitifs. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

Découvrez eToro !

etoro disclaimer 5

Copyright © 2019. All Rights Reserved. Investir sur Internet | Flytonic Theme by Flytonic.