NFT définition : Qu’est-ce qu’un NFT ? A quoi cela sert ?

NFT définition : Qu’est-ce qu’un NFT ? A quoi cela sert ?

nft banner

Pour acheter des NFT facilement et en toute sécurité, Binance est le choix de la rédaction. Commencez sans dépôt minimum :

Acheter des NFT sur Binance

C’était la folie incontournable en 2021 : les NFT ont pris le monde entier d’assaut et vous en avez certainement entendu parler ! Image de singe ? Pixel art d’un goût douteux ? Nouvelle forme de cryptomonnaie ? Un peu tout ça à la fois ? Qu’est-ce qu’un NFT ? Réponse dans cet article !


NFT : c’est quoi ?

NFT définition : NFT signifie Non Fungible Token, ou « jeton non fongible » en français. Le mot qui intrigue dans cette expression, c’est « fongible ».

Un bien fongible, c’est un bien qui peut être substitué par un autre exactement identique. Une pièce de 1€ peut être remplacée par une autre pièce de 1€ par exemple. Elles sont identiques et ont la même valeur.

Un bien non fongible, c’est donc quelque chose qui n’a pas de substitut identique. Autrement dit : c’est un bien unique. Il n’y en a pas deux pareils.

Un NFT c’est quoi ? C’est un jeton unique. Jeton dans le sens d’une cryptomonnaie, bien entendu ! Un Token (jeton), dans le jargon des cryptomonnaies, désigne tout ce qui circule sur une blockchain mais qui n’en est pas la cryptomonnaie native (comme ETH pour Ethereum, par exemple).

Comment fonctionne un NFT ?

Reprenons les bases : nous savons qu’une blockchain est une base de données, dont la particularité est d’être décentralisée. Il n’existe pas UN fichier blockchain sur UN serveur comme pour une base de données classiques, mais une multitude, sur les ordinateurs d’individus et d’entreprises qui le souhaitent.

Tous ces exemplaires de la base de données se vérifient et se synchronisent mutuellement. Dans le cas de Bitcoin par exemple, c’est toutes les 10 minutes. Cela permet à cette base de données de conserver son intégrité et de conserver une trace de toutes les transactions qui sont effectuées.

Acheter des NFT sur Binance

Un programme informatique sur une blockchain : les smart contracts

Certaines blockchains telles que Ethereum ou Solana proposent une technologie appelée « smart contracts ». Qu’est-ce qu’un smart contract, ou contrat intelligent ? Il s’agit tout simplement de l’exécution d’un programme informatique au sein de la base de données !

Un exemple simple de smart contract : vous pariez avec votre ami que le SCO d’Angers va battre le Stade Lavallois au football. Vous rédigez donc un algorithme disant que si Angers gagne, une certaine somme devra être transférée à votre ami. Au contraire, si Laval gagne, cette somme partira de votre portefeuille de cryptomonnaies pour rejoindre celui de votre ami.

Un programme informatique va ainsi déterminer qui doit de l’argent à qui, directement sur la blockchain !

Un smart contract peut être absolument tout et n’importe. Si une idée peut être programmée : on peut en faire un smart contract.

Un NFT : un smart contract faisant office de titre de propriété

Les NFT sont un autre exemple de smart contracts, et voici l’idée qui a été mise sous forme de code informatique : pouvoir lier informatiquement un portefeuille de cryptomonnaies à quelque chose de non fongible. Cela peut être une image, une chanson, une maison… n’importe quoi !

Ce lien, cristallisé dans un algorithme informatique, niché au sein d’une base de données infalsifiable, fait donc office de titre de propriété. Mais pas n’importe quel titre de propriété :

  • Il est infalsifiable, puisqu’il est enregistré sur une blockchain, l’information est donc répétée sur chaque exemplaire de la base de données et enregistrée à tout jamais ;
  • Il est incontestable, puisqu’il est certifié par la génération de code informatique vérifié mutuellement par toutes les copies de la blockchain.

Autrement dit : un NFT est un titre de propriété infalsifiable, incontestable et transparent.

Acheter des NFT sur Binance

À quoi sert un NFT ?

Si un NFT est un titre de propriété, ayant pour intérêt d’être impossible à truquer ou à détruire, on peut alors s’en servir pour tout et n’importe.

L’application la plus connue aujourd’hui est sur le marché de l’art et des images en général. En fait, si vous entendez parler de NFT, il y a de très fortes chances que l’on vous parle d’images !

Moqueurs, beaucoup prétendent alors que les NFT sont inutiles, puisqu’il suffit de faire un clic-droit pour enregistrer n’importe quelle image. Sauf que le NFT n’est pas l’image ! Le NFT est le titre de propriété informatique qui relie l’image à un portefeuille de cryptomonnaies (aussi appelé « wallet »). C’est d’ailleurs pour cela que vous avez besoin d’un wallet afin de collecter des NFT.

S’il s’agit de l’usage le plus commun, ce n’est toutefois pas le seul qui existe aujourd’hui !

Bien moins répandus pour le moment, on trouve toute sorte de contenu sous forme de NFT : des textes, des vidéos, des chansons. Le domaine de la musique semble particulièrement dynamique autour du sujet des NFT, il s’agit selon toute vraisemblance d’une tendance à observer de très près en 2022 !

NFT : quelle utilité ?

Un NFT est un titre de propriété infalsifiable, indestructible et incontestable. C’est la force de la technologie blockchain : elle substitue le principe de confiance. Cette confiance, elle est indispensable dans le système actuel, mais elle ne l’est plus avec les cryptomonnaies : l’informatique fait tout !

Lorsque l’on n’a plus besoin d’avoir confiance, on n’a beaucoup moins besoin d’intermédiaires notamment. Si vous achetez une œuvre d’art, bien réelle, au format d’un NFT : vous n’avez pas besoin d’un administrateur de quelque sorte pour le transfert de propriété. Une signature électronique sur la blockchain suffit. C’est beaucoup plus simple et moins coûteux !

Cela constitue un cas général extrêmement vaste. Les NFTs peuvent potentiellement avoir des utilités dans de très nombreux domaines. Il s’agit réellement d’une petite révolution technologique et elle peut apporter de beaux changements à l’avenir !

Exemples d’applications et futur de la technologie

Soustraire le principe de confiance et donc retirer des intermédiaires de nombreuses transactions, cela change tout ! Lorsque l’on n’a plus besoin d’un document papier, d’une multitude d’authentifications, de certifications et de vérifications par des tiers, on gagne du temps et de l’argent.

Qui n’aimerait pas gagner du temps et de l’argent ? Sans parler du gain pratique : plus besoin d’accumuler des documents papier de toutes sortes, que l’on risque de perdre ou qui pourraient se dégrader ? Un casse-tête en moins pour l’humanité.

Voici quelques exemples d’applications futures très probables des NFT :

NFT dans les jeux vidéo

Ce n’est bien sûr pas un hasard si de gros studios de jeux vidéo essaient de surfer sur la vague des NFT ! C’est parce que ces derniers ont sans doute un intérêt dans ce domaine.

Aujourd’hui, on le voit plutôt sur des projets de cryptomonnaies de jeu tels que The Sandbox ou Decentraland, où les NFT représentent la propriété foncière et les différents objets du jeu.

Toutefois on peut imaginer une infinité de possibilités : lorsqu’un joueur détient un certain objet en NFT, il pourrait par exemple sans servir dans plusieurs jeux. C’est le concept même du metaverse crypto.

Les NFT sont égalament utilisés sur la plateforme Sorare : il s’agit d’un site français de Fantasy football au succès grandissant.

Les développeurs se creusent la tête pour trouver les meilleures idées afin d’intégrer cette technologie, qui offre également des possibilités de monétisation insoupçonnées.

Acheter des NFT sur Binance

L’immobilier Tokenisé

C’est une évidence pour de nombreux entrepreneurs. Les projets souhaitant convertir les titres de propriété fonciers en NFT sont déjà nombreux, la course est déjà lancée.

Au lieu d’une immense paperasse interminable, et s’il suffisait d’un transfert de propriété informatique pour acheter une maison ? Le NFT étant unique et infalsifiable, personne ne pourra contester qu’il représente un logement précis. En fait, il est même possible d’utiliser ce même NFT comme unique clé électronique pour ouvrir la porte de votre logement !

Cela ne se limite pas à la propriété : pourquoi ne pas imaginer un NFT donnant droit à une location sur un temps défini ? Un NFT qui garantit votre accès à un logement, tout en garantissant au propriétaire de percevoir son loyer (en cryptomonnaies, bien sûr).

Naturellement, cela n’est pas pour demain, et sans doute pas pour après-demain non plus. Mais les NFT offrent ce genre de perspectives, voire même plus !

Est-ce une certitude que les NFT vont révolutionner le monde de l’immobilier ? En tout cas, bien des ingénieurs blockchains y croient et travaillent d’arrache-pied sur le sujet.

NFT pour la traçabilité agro-alimentaire

Savez-vous vraiment d’où viennent les aliments dans votre assiette ? Sont-ils toujours frais ? Quand ont-ils été récoltés ? De quand date votre viande ou votre poisson ?

Faîtes-vous pleinement confiance à l’étiquette sur l’emballage ou à ce que vous raconte le maraîcher ?

Ces questions ne se poseront plus lorsque toute la chaîne de production alimentaire intégrera les NFT. La ferme qui a produit les tomates de votre pizza aura automatiquement indiqué le lieu, la date et les conditions de production sur une blockchain. Même chose pour le fromage, la pâte, etc. Grâce aux NFT, chaque aliment produit serait identifiable et traçable facilement.

Au bout du compte, votre pizza vous est livrée avec une traçabilité et une transparence complète des ingrédients ! Vous saurez si on vous roule dans la farine avec de la fausse mozzarella ou de la viande peu fraîche.

Plus d’informations… et moins d’intermédiaires encore une fois. Toute la chaîne logistique se retrouvera à la fois automatisée et simplifiée. Les informations en amont, partiellement automatisée par le producteur, seront ensuite traitées informatiquement d’un bout à l’autre, sans nécessité de collecter de multiples documents en chemin, qui peuvent retarder la livraison des ingrédients.

Ce n’est donc pas seulement potentiellement une plus grande transparence dans l’alimentation mais une réduction des coûts administratifs liés à la logistique et une optimisation de cette dernière ! Encore un gain de temps et d’argent ! Qui refuserait de payer moins cher de la nourriture dont il peut connaître la provenance exacte ? Pas nous !

Vous commencez à voir l’immense potentiel des NFT ? Cet exemple s’applique par ailleurs à de multiples domaines : pièces automobiles, parcs informatiques d’entreprise, etc.

Les NFTs les plus célèbres / les meilleurs NFTs

Certains NFT se sont vendus à des millions de dollars et ont généré une hype sans précédent. Vous en avez très certainement entendu parler et vous les avez même sans doute déjà vus !

Ces projets ont défrayé la chronique et ont fait l’histoire des premières heures des NFT.

Acheter des NFT sur Binance

CryptoPunks (2017)

Considéré comme le tout premier projet NFT à connaître le succès auprès du grand public, CryptoPunks a clairement laissé sa marque sur le monde des NFT.

Lancé en 2017, il s’agit d’une collection de 10 000 portraits en pixel art, générés par une intelligence artificielle. Cette idée est presque devenue la norme ensuite : des milliers de collections de NFT comptent 1 000 ou 10 000 images dont la particularité est de les avoir générés automatiquement.

Bien que dépassés techniquement par des projets plus modernes, les CryptoPunks sont devenus une référence et sont très recherchés. Leur coût s’est évidemment envolé et les copies se sont faites très nombreuses.

Chromie Squiggle (2020)

Le projet Chromie Squiggle reprend l’idée de base des CryptoPunks : de l’art généré en multiples exemplaires de façon informatique.

Toutefois dans le cas de Chromie Squiggle, le mécanisme de génération est au centre du projet et c’est ce qui l’a rendu si intéressant aux yeux des amateurs et des investisseurs.

Ainsi, lorsque vous achetez un NFT de la collection Chrome Squiggle, vous n’achetez pas seulement l’image, mais également l’algorithme qui a entièrement généré cette image.

Si cela peut sembler trivial, encore une fois il s’agit d’une première : l’investisseur n’achète plus seulement une image, mais également le procédé de création. De manière plus générale, on peut dire que l’investisseur achète du code informatique, un mécanisme, comme lorsque l’on achète une montre ou une voiture de collection.

Les Chromie Squiggles se sont ainsi échangés à des prix défiants toute raison au cours de la folie des NFT de l’été 2021.

Bored Ape Yacht Club (2021)

S’il a fortement polarisé l’opinion publique, le projet « Bored Ape Yacht Club » est néanmoins remarquable. Ces NFT ont surpassé les CryptoPunks à tous points de vue : prix, complexité technique et surtout en termes d’utilité !

Alors que les CryptoPunks ne servaient qu’à faire joli, les NFT du Bored Ape Yacht Club font office de « carte de membre » d’un club très privé, dont seul 10 000 riches propriétaires peuvent faire partie.

Et quels propriétaires ! Eminem, Justin Bieber, Serena Williams, Snoop Dogg… Des célébrités en font partie. Naturellement, le cours et l’intérêt pour ces NFT s’est envolé en conséquence.

Car acquérir un NFT du BAYC, ce n’est pas seulement rejoindre un club chic. C’est aussi démontrer que vous avez les moyens de le rejoindre. Et donc que vous avez à la fois le patrimoine et les connaissances en cryptomonnaies pour constituer un sérieux partenaire d’affaires.

Là où le grand public croit voir une forme d’art spéculatif, le BAYC est en fait un véritable catalyseur de business et de relations entre investisseurs fortunés !

Cette idée de NFT comme badge de club a depuis été largement reprise par de nombreux autres projets.

Attention aux arnaques : de faux NFTs !

Le succès fait des envieux. Et quoi de plus facile que de faire un clic-droit et de sauvegarder une image ? N’importe qui peut imiter graphiquement un NFT à succès, il suffit de le « mint ».

De nombreux opportunistes malhonnêtes ont donc saisi l’occasion d’arnaquer les investisseurs en inondant le marché de faux, qu’ils cherchent à faire passer pour des vrais, afin de les vendre pour des sommes astronomiques.

Plusieurs investisseurs se sont fait avoir, parfois pour des sommes très importantes. Soyez donc très vigilants ! Vérifiez soigneusement l’émetteur d’un NFT à l’aide des plateformes de NFT les plus populaires, qui vont certifier le smart contract à l’origine du NFT.

Où acheter un NFT ? Les meilleures plateformes

L’essentiel du marché des NFT se concentre sur une poignée de plateformes NFT grand public, qui permettent à chacun d’exposer et de négocier leurs Token facilement.

On citera notamment Opensea, la plus célèbre, mais aussi Rarible.

Il est important de noter que l’essentiel du marché des NFT en 2022 se concentre sur deux blockchains : Ethereum et Polygon. Il est donc essentiel de disposer d’un wallet compatible avec ces blockchains afin d’acheter et d’échanger des NFT sur ces plateformes.

Opensea

Créée fin 2017, la plateforme Opensea est l’une des pionnières sur internet. Très facile d’accès : il suffit de connecter son wallet, elle permet très aisément de parcourir des milliers de collections de NFT, de faire des offres, d’exposer ses propres NFT et de les mettre en vente.

Opensea propose également un outil pour créer ses propres NFT gratuitement.

Rarible

Rarible est une plateforme créée en 2020, qui permet également d’exposer et de placer des offres sur des NFT Ethereum.

La particularité de Rarible est son système de royalties. Plateforme créée par des artistes et pour des artistes, elle a mis un point d’orgue à faire en sorte que les créateurs soient rémunérés de manière juste, lorsque leurs œuvres s’échangent en seconde main.

Comment acheter un NFT ?

Les NFT fonctionnent sur un système d’offre, un peu comme des enchères. Lorsque vous voyez un NFT qui vous plaît, vous pouvez envoyer une offre, qui sera acceptée ou non par le vendeur.

Il est également possible d’acheter un NFT dès sa création. On appelle cela le « minting ». Beaucoup de projets invitent un maximum d’utilisateurs à minter leurs NFT, parfois gratuitement. Dans ce cas, l’investisseur ne paie que le coût de la transaction de l’exécution du smart contract, les fameux « gas fees ».

Acheter des NFT sur Binance

Comment conserver un NFT ?

Un NFT se conserve sur un wallet compatible avec la blockchain où il est issu. Le wallet le plus populaire pour les NFT sur Ethereum est de loin Metamask, dont l’extension de navigateur est très simple à utiliser.

Lorsque vous achetez un NFT avec votre wallet, il est automatiquement transféré à votre adresse. Il s’affichera désormais dans votre propre galerie et même dans votre wallet, si ce dernier supporte l’affichage des NFT !


De plus en plus d’autres services se créent pour faciliter la conservation de NFT. Ledger par exemple, permet depuis 2022 de stocker des NFT sur le cold wallet Nano X.

Retour haut de page