Faut-il acheter des actions du secteur bancaire en 2021 ?

actions bancaires


Pour faire des investissements rentables en bourse, le timing et le choix de l’action sont deux éléments décisifs. Pour le timing, 2021 semble être le bon moment pour faire des investissements au vu de la santé de nombreux secteurs d’activité qui se porte bien.

Parmi les secteurs dont la santé est au mieux, on retrouve le secteur bancaire. Il faut savoir que depuis le début de l’année, plusieurs établissements bancaires européens, y compris les établissements français, enregistrent une « super performance ». Ce qui amène à se demander si le moment est venu d’investir dans le secteur bancaire.

Faut-il acheter des actions d’entreprises du secteur bancaire ?

Plusieurs facteurs déterminent le potentiel de secteur bancaire comme étant un secteur sur pour l’investissement en bourse.

Le déconfinement

La crise sanitaire a mis à mal de nombreux secteurs d’activités dont le secteur bancaire ne fait pas exception. Toutefois, la situation semble évoluer vers le positif en 2021. En effet, même si la crise sanitaire n’est pas encore arrivée à son terme, on peut voir que certaines entreprises du secteur bancaire n’ont pas attendu le feu vert pour faire du profit. Effectivement, plusieurs entreprises bancaires en Europe voient leur valeur boursière grimper. Il est question d’une super performance de 20 % grâce à une augmentation de 30 % des actions.

Ce phénomène a commencé en début d’année et ne semble pas arrêter sa progression. Parmi les cas de hausses significatives, on cite le cas de 5 grandes compagnies européen, à savoir : HSBC Holding (Bretagne), BNP Paribas (France), Banco Santander (Espagne), ING Groep (Pays-Bas) et Intesa Sanpaolo (Italie).

Cette hausse de la valeur boursière est due au fait que les États et les banques centrales ont mis en place des mesures de soutien permettant de limiter les pertes. Si l’on ne peut assurer la fin de la crise sanitaire, on peut voir que la situation a considérablement évolué par rapport à celle de 2020.

Augmentation du coût de risque en 2020

Un autre facteur qui fait d’actions bancaires une valeur sûre, c’est le coût de risque des banques. Pour rappel, le coût du risque fait référence au montant des provisions des banques afin de faire face aux défaillances des clients. Cette mesure permet de parer à différentes éventualités comme le risque de crédit.

Ainsi, même si l’emprunteur n’est pas en mesure d’assurer correctement le remboursement de son prêt, le coût du risque évite à la banque de générer des pertes. En raison de la dégradation des conditions économiques et financières, les fonds alloués à cette mesure ont été revus à la hausse en 2020. Investir dans une action bancaire est donc intéressant dans la mesure où l’entreprise concernée possède un gilet de sauvetage en cas de coup dur.

Il suffit donc de bien choisir la banque avec le meilleur coût de risque pour faire le meillleur investissement en bourse. Le groupe bancaire HSBC est sans aucun doute celui qui possède le meilleur coût de risque sur le marché avec une augmentation de 125 % en 2020. En France, c’est le PNB Paribas qui se distingue des autres avec un coût de risque en hausse de 79 %.

Attractivité des offres bancaires via la digitalisation

En ce début de 21e siècle, la digitalisation est en train de changer considérablement la conception des métiers traditionnels. Le secteur bancaire fait partie des secteurs concernés par ce changement notamment avec l’arrivée des banques en ligne ou des néo banques. Ce type d’établissement rend les offres bancaires plus attractives avec des avantages non négligeables comme la réduction des coûts.

Effectivement, avec la réduction des démarches à suivre, les banques réduisent les frais engagés par les clients. À cela s’ajoute la technologie financière qui rend les offres plus accessibles et plus attractives pour les clients. Ainsi, face à cette nouveauté à multiples avantages, une nouvelle base de clientèle est née. D’ailleurs, le tiers des nouveaux comptes bancaires ouverts se fait auprès d’une néo banque.

Bien évidemment, les banques traditionnelles ne sont pas en reste. La majorité des prêts pour particuliers et pour professionnels se fait auprès d’une banque traditionnelle. De plus, ces banques s’adaptent à l’époque et proposent également des plateformes digitales.

Notre top d’action bancaire

Il y a plusieurs actions bancaires qui méritent sont très intéressant pour un investissement en bourse. Parmi les plus performants, il y a 4 établissements qui se sont distingués des autres à savoir : BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Natixis.

Action SG (Société Générale)

Fondée il y a 150 ans, la Société Générale est l’un des premiers groupes proposant des services financiers en Europe. Présent dans une soixantaine de pays, ce groupe bancaire possède plus de 30 millions de clients à travers le monde. Basé à Paris, il est le 3e des meilleures banques de France. Comme pour ses comparses, la banque est cotée en bourse à l’Euronext Paris (CAC 40).

L’une des qualités premières de ce groupe bancaire est sa capacité à innover son secteur d’activité. C’est l’une des premières banques à s’intéresser à l’utilisation de la cryptomonnaie comme le fameux Bitcoin. À cela s’ajoute la disponibilité de Treezor, une filiale de la banque qui est spécialisée dans la monnaie électronique.

En plus d’être à l’avant-garde de son secteur, cette banque est également performante, et ce, malgré une situation de crise. Pour preuve, pour un capital de 1 000 euros placé en 2020, l’investisseur obtient 1 594,57 euros en 2021. En un an, il est possible d’obtenir une augmentation de 59,45 %. Face à un tel potentiel, les analystes recommandent fortement d’augmenter son action SG. Notons que cette action est éligible au PEA (Plan d’Epargne en Actions), avec un dividende de 0,55 euro.

Action BNP Paribas

Née de la fusion de la Banque Nationale de Paris et de Paribas, BNP Paribas fait partie des piliers de l’industrie bancaire de France. L’action BNP est introduite en bourse en 1993, sur le marché Euronext Paris. Aujourd’hui, ce groupe bancaire compte plus de 7 millions de clients dispersés à travers les 4 coins du monde. C’est grâce à cette notoriété que le cours de son action BNP figure parmi le meilleur de l’indice CAC40.

Pour l’année 2021, l’action BNP reprend peu à peu le cours normal de sa progression après la baisse occasionnée par la crise sanitaire de 2020. Même si le marché était en mauvais état, la banque a su tirer profit de la situation. Ainsi, pour les investisseurs ayant placé 1 000 euros l’année dernière, ils obtiennent aujourd’hui 2 001,73 EUR. Cela représente une augmentation de +100,7 % par an et 8,34 % par mois.

Pour ceux qui sont intéressés par un PEA, les analystes s’accordent sur le fait que 2021 est propice pour ce type d’investissement. Les prévisions sur le dividende de l’année sont très positives, ce qui signifie que le timing est parfait pour faire du profit.

Parmi les atouts de BNP Paribas en tant que compagnie cotée à la bourse, il y a le fait que c’est l’une des meilleures banques de France, avec une présence à l’international. Sa filiale Hello Bank est également une valeur sûre comme banque en ligne. Malgré les situations de crise, le groupe réussit à maintenir une stabilité financière.

Action Crédit Agricole

Le Crédit Agricole est l’une des figures majeures de l’industrie bancaire en France et en Europe. Créé en 1894, c’est le premier groupe financeur de l’économie française et le premier assureur de l’hexagone. Opérant dans plus de 153 pays, cette banque est également connue à l’échelle mondiale. À l’instar des autres banques, elle est cotée en bourse depuis 2001 avec l’indice CAC 40.

En 2021, les analystes sont très confiants sur l’investissement en action Crédit Agricole. Et pour cause, ce pilier de l’industrie bancaire de France a engrangé le plus grand bénéfice de son histoire en tant de crises. En effet, le groupe a fait un bénéfice net de 1,7 milliard d’euros aux seconds semestres de 2021. Cela représente une augmentation de +60 % par rapport à celui de 2019. Une des causes de cette augmentation est l’aide fournie par l’État durant la crise sanitaire de 2020. Cela a eu pour effet de doubler le cours de l’action en seulement un an.

En pratique, pour un investisseur ayant placé 1 000 euros en 2011 sur l’action Crédit Agricole, cela revient à 3 790 euros en 2021. Il est question d’une augmentation de bénéfice de + 279 %. Par an, cela représente un bénéfice de + 27,9 %. Éligible au PEA, l’investissement dans l’action Crédit Agricole promet également un dividende intéressant. Les analystes estiment un dividende net de 0,94 euro en 2021 et de 0,95 pour 2022.

Action Natixis

Créé en 2006 suite à la fusion d’Ixis et de Natexis Banques, Natixis est une banque française qui propose de nombreux services financiers. Cette banque propose notamment la gestion d’actifs ainsi que des solutions de financement, de paiement et d’investissement. Filiale du Groupe BPCE, son activité bancaire représente 33 % de son profit. Après seulement quelques mois d’activité, cette banque est cotée en bourse à l’Euronext Paris CAC Next 20.

Si Natixis est un nouveau-né par rapport aux autres banques du Top, il n’est pas moins intéressant pour un investissement à la bourse. Dès son introduction en bourse, son action suscite l’intérêt de 2,8 millions d’investisseurs particuliers. Cette notoriété rapide est notamment due à son appartenance au groupe BPCE qui n’est autre que le 2e groupe bancaire de France.

Quelle que soit l’action choisie parmi ce top, le trading de l’action nécessite de choisir une plateforme de qualité. Parmi les options disponibles, Etoro se présente comme une excellente plateforme en ligne de broker. Leader mondial de son domaine, cette plateforme est appréciée par les traders et les investisseurs pour les milliers d’options proposées.

Actualités du secteur bancaire pouvant influer sur les cours

Comme pour d’autres secteurs, la digitalisation du secteur bancaire est en cours, transformant la conception des métiers de part et d’autre. Cette particularité est à suivre des prêts que l’on soit trader ou investisseur, car elle peut influencer le cours des actions. Il faut savoir que la digitalisation a ses bons côtés et ses mauvais côtés. Dans les bons côtés, la digitalisation offre une meilleure organisation de la structure et une grande productivité. Elle permet à la clientèle d’être plus autonome dans la recherche de ses besoins. Toutefois, il faut souligner que la productivité obtenue par la digitalisation amène à la suppression d’emploi.

Parmi les cas à voir, il y a notamment celui de la Société Générale. En vue de sa fusion avec Crédit Nord, la banque envisage la suppression de 3 700 postes d’ici 2025. Il ne s’agit pas d’un cas isolé, car de nombreuses compagnies opèrent cette transition dans la douleur.

En France, la suppression d’emploi se fait dans le silence, ce qui n’est pas le cas en Europe. On estime que la suppression d’emploi en Europe représente les 80 % à l’échelle mondiale. Si la suppression d’emploi en vue d’une meilleure productivité va dans le sens positif pour l’entreprise, un licenciement en masse peut faire chuter le prix de l’action.

Copyright © 2012 - 2021 Investir sur Internet. All Rights Reserved.