Bitcoin Avis : faut-il investir dans le bitcoin en 2021 ?

Bitcoin(BTC)
€54,838.10 2.50%(Volume 24h)
€33,002,380,631.27
7D Chart

📜 Nom (sigle) :  Bitcoin (BTC) ₿
📈 Classement (market cap) :  1er
🌕 Pièces en circulation :  18,8 Millions
🌑 Nombre de pièces total :  21 Millions
🔍 Fondateur :  Satoshi Nakamoto
✅ Création :  2009

Le bitcoin, la reine des cryptomonnaies (700 Milliards d’euros en capitalisation de marché en Septembre 2021) est l’actif financier le plus rentable de ces dix dernières années, bien loin devant les actions Apple, Microsoft, Tesla ou encore Facebook.

La récente envolée du prix du bitcoin en 2020 et 2021 a propulsé à nouveau cette cryptomonnaie au coeur de l’actualité, incitant le grand public à s’intéresser davantage au secteur de l’investissement dans les cryptomonnaies.

bitcoin avis

Qu’est-ce que Bitcoin (BTC) ? Comment fonctionne-t-il ?

Le bitcoin est une monnaie née sur internet. Elle permet d’envoyer et de recevoir de l’argent de manière semi-anonyme grâce à un réseau décentralisé d’ordinateurs connectés les uns aux autres.

Le Bitcoin est né de l’invention de Satoshi Nakamoto, pseudonyme utilisé par l’inventeur de cette monnaie électronique. Satoshi publie les premiers livres blancs sur le Bitcoin et la technologie sous-jacente, la blockchain, en 2008-2009. Il s’inspire de Wei Dai, qui avait déjà commencé à travailler sur une technologie pour la génération d’une monnaie virtuelle quelque temps auparavant.

bitcoin est donc la première crypto-monnaie créée et commercialisée. Son symbole est ฿, et BTC ou XBT sont également utilisés sur les marchés.

L’un des avantages majeurs du Bitcoin réside dans le fait que cette crypto-monnaie élimine le besoin d’intermédiaires tels que les gouvernements et les banques, utilisant à la place un réseau informatique peer-to-peer pour confirmer les transactions directement entre les utilisateurs impliqués. Cela permet ainsi de bénéficier d’un réseau totalement décentralisé qu’il n’est pas possible de contrôler ou de manipuler.

La blockchain a donc pour mission de maintenir la comptabilité des transactions effectuées sur le réseau. Elle offre donc une structure de données immutable et infalsifiable.

La technologie qui fait fonctionner le bitcoin, c’est-à-dire la blockchain fonctionne de manière à avoir une gestion numérisée de la monnaie. Cela signifie que le bitcoin n’est pas créé par une banque centrale, qui se procure et libère de la nouvelle monnaie sur le marché (comme c’est le cas avec les monnaies étatiques aujourd’hui).

Dans le cas des bitcoins, les coins sont stockés dans de gigantesques bases de données partagées (c’est-à-dire physiquement installées sur plusieurs ordinateurs connectés les uns aux autres via Internet).

Grâce à des systèmes cryptographiques avancés, elles permettent de suivre les transactions, de générer de nouveaux coins, les distribuer aux propriétaires et effectuer les transactions.

Investir dans le bitcoin : notre bitcoin avis 2021

L’adoption du bitcoin s’est largement répandue ces dernières années (notamment en 2020 et 2021). En effet, des entreprises majeures comme Tesla, Paypal ou Twitter soutiennent désormais publiquement les crypto-monnaies, et en particulier le bitcoin.

De nombreuses banques célèbres comme BNY Mellon, Goldman Sachs, CitiGroup ou encore Morgan Stanley permettent désormais à leurs clients institutionnels de pouvoir investir dans le bitcoin en toute légalité.

Des sociétés de gestion de fonds comme Grayscale ont accumulé des centaines de milliers de bitcoins depuis plusieurs années et continuent d’investir des milliards de dollars dans la reine des cryptomonnaies (mais également dans certaines altcoins). À ce jour, cette célèbre société de gestion de fonds détient plus de 700 000 bitcoins.

Le Salvador est également le premier pays au monde à avoir reconnu le Bitcoin comme monnaie légale le 7 septembre 2021.

Ces derniers mois, le nombre d’investisseurs qui achètent du bitcoin via des plateformes telles que PayPal et Cash App n’a cessé d’augmenter.

On note par conséquent une augmentation exponentielle du nombre d’investisseurs en bitcoins depuis 2019, il s’agit d’un indicateur soulignant clairement l’augmentation de la popularité du bitcoin et des cryptomonnaies.

Il convient également de rappeler que le bitcoin est la cryptomonnaie qui détient la plus grande capitalisation de marché à ce jour, et de ce fait, elle représente l’une des crypto les plus solides et les moins volatiles du marché.

Compte tenu de l’adoption globale du Bitcoin dans le monde entier, et au vu des performances financières exceptionnelles générées par cet investissement, il nous paraît particulièrement judicieux d’investir dans le bitcoin en 2021, en particulier dans le cadre d’un investissement sur le long terme.

Il est cependant fondamental de réaliser vos propres recherches afin de vous forger votre propre bitcoin avis.

Où et comment obtenir des bitcoins en 2021 ?

La solution la plus simple et rapide pour acheter des bitcoins en ligne est de passer par une plateforme d’achat de cryptomonnaies.

Il s’agit de plateformes permettant d’acheter des bitcoins ou d’autres cryptomonnaies contre des dollars ou des euros. Les euros et les dollars (ainsi que toutes les autres monnaies fiduciaires) sont appelés «fiat».

Ces plateformes sont peu nombreuses, car pour opérer légalement, ces dernières ont l’obligation de détenir des licences et accréditations bancaires particulièrement complexes et lourdes.                                 

Le broker eToro a rapidement su s’imposer comme un leader en matière de plateforme d’achat de cryptomonnaies, elle comporte des millions d’utilisateurs et un panel d’outils de trading et d’investissement particulièrement innovants et accessibles aux débutants. Intuitif, sécurisé et facile à prendre en main, eToro s’avère être un excellent broker pour les investisseurs et traders débutants souhaitant acheter et trader du bitcoin et d’autres cryptomonnaies comme Ethereum (fondée par Vitalik Buterin) ou Cardano.

D’autres plateformes comme les exchanges Binance, Coinbase, Crypto.com, Kucoin et Kraken sont particulièrement sérieuses et réputées.  Une fois un exchange choisi, il convient de déposer des euros ou des dollars par le biais d’une carte bancaire ou d’un virement bancaire. Une fois ce dépôt effectué, il suffit alors de choisir la paire bitcoin / euro et de vendre ses euros contre du bitcoin.

bitcoin avis logo

Cours Bitcoin : Analyse 2021

News & Actualités Bitcoin influant sur le cours

2020 et 2021 ont été des années particulièrement riches en actualités pour le Bitcoin et la cryptomonnaie en général. Ces news ont joué un rôle majeur sur l’évolution du prix du bitcoin et des autres cryptomonnaies.

  • En octobre 2020, le géant américain PayPal annonce que ses utilisateurs ont la possibilité d’acheter, de détenir et de vendre les crypto monnaies bitcoin, bitcoin cash, ethereum et litecoin.
  • En janvier 2021, BlackRock la plus importante société de gestion au monde avec plus de 7 000 milliards de dollars d’actifs en gestion annonce s’intéresser au bitcoin.
  • En mars 2021, Paypal annonce que les clients détenant du bitcoin, de l’ethereum, du bitcoin cash et du litecoin dans leurs portefeuilles numériques PayPal ont la possibilité de convertir leurs avoirs en devises fiduciaires pour effectuer des achats parmi prés de 30 millions de commerçants partenaires.
  • Fin mars 2021, Tesla annonce par le biais de son dirigeant Elon Musk, qu’il est désormais possible d’acheter un véhicule Tesla en payant en bitcoin. Suite à cette annonce, le prix du bitcoin a significativement augmenté pour atteindre un nouveau plus haut historique (55 564 €) en date du 14 avril 2021.
  • Le 12 mai 2021, Tesla annonce suspendre les achats de véhicules utilisant le bitcoin. Cette annonce a lourdement impacté le prix du bitcoin et l’ensemble du marché des crypto-monnaies. En effet, juste avant l’annonce de Tesla (le 11 mai 2021), le bitcoin s’échangeait à 46 706 €. Le 19 mai 2021 soit une semaine après l’annonce, le prix du bitcoin avait considérablement chuté pour atteindre 30 273 €.
  • Mi mai 2021, la Chine annonce une série de lois visant à interdire l’achat et le minage de bitcoin. Cette annonce a contribué à accélérer davantage la chute du prix du bitcoin, déjà considérablement fragilisé par l’annonce de Tesla.
  • En juillet 2021, Elon Musk, dirigeant de Tesla, annonce que l’entreprise de véhicules électriques recommencera très probablement à accepter le bitcoin comme moyen de paiement dans un futur proche.
  • Le 24 septembre 2021, les instances de régulation chinoises intensifient la répression des cryptomonnaies en annonçant une interdiction générale de toutes les transactions liées aux cryptomonnaies. Cette annonce n’a eu qu’un effet limité sur le prix du bitcoin et du marché des cryptos.

De nombreux événements importants dans le milieu de la blockchain et des cryptomonnaies sont attendus d’ici la fin d’année 2021. L’approbation d’un ETF (fonds de placement) pour ethereum et bitcoin aux États-unis pourrait ainsi être annoncé dans les prochains mois, ce qui constituerait une nouvelle étape importante dans l’adoption grandissante du bitcoin et des cryptomonnaies.

Bitcoin prévisions : le cours bitcoin peut-il atteindre 100 000 € ?

Compte tenu de la situation macro-économique globale, de la popularité et de l’adoption grandissante du bitcoin, il est fort probable de voir le cours du  bitcoin atteindre 100 000 et plus dans les mois ou années à venir.

De nombreuses banques et personnalités populaires dans le monde des cryptomonnaies ont publié leurs prédictions sur le cours du bitcoin.

La grande banque JP Morgan affiche ainsi un objectif de prix à long terme de 110 000 .

Anthony Pompliano estime que le cours du bitcoin pourrait dépasser 850 000 d’ici 2030.

Une question se pose alors : quel est le moment idéal pour investir dans le bitcoin ?

Il est généralement préférable d’investir dans le bitcoin durant un cycle baissier (on parle de bear market). En effet, le marché des crypto-monnaies évolue en fonction de deux cycles distincts : un bear market (cycle baissier) et un bull market également appelé bull run (cycle haussier).

Chaque cycle dure généralement prés de deux ans, il convient cependant de préciser qu’au fur et à mesure de l’adoption grandissante du bitcoin et des cryptomonnaies, la répétition de ces cycles peut être compromise.

Il est cependant extrêmement compliqué de “timer” le marché, et vendre au plus haut du cycle haussier ou acheter au plus bas du cycle baissier est un exercice particulièrement complexe, risqué et plutôt aléatoire.

C’est pour cette raison qu’il est généralement plus judicieux d’adopter la stratégie “Buy and hold”. Il s’agit d’une stratégie d’investissement passive dans laquelle un investisseur achète du bitcoin ou d’autres cryptomonnaies et les détient pendant une longue période (en général 3 ou 5 ans minimum), quelles que soient les fluctuations du marché. Il s’agit ici d’adopter une vision établie sur le long terme.

Stratégie de conservation : comment stocker ses Bitcoins ?

Différents types de wallets bitcoin

Il est déconseillé de garder ses bitcoins et autres cryptomonnaies sur une plateforme d’échange. En effet, une multitude de piratages d’échanges ont eu lieu par le passé, et de nombreux utilisateurs ont perdu la totalité de leurs avoirs suite à ces incidents.

Pour éviter ce genre de situation dramatique, il est vivement recommandé d’opter pour un software wallet ou un hardware wallet.

Un software wallet (portefeuille logiciel) est un programme que l’on installe sur son ordinateur, et qui permet de conserver ses cryptomonnaies en toute sécurité. Ce software wallet génère une série de 12 ou 24 mots aléatoires. Ces mots constituent alors une combinaison unique que vous pouvez utiliser pour prouver la propriété de vos bitcoins ou autres cryptos. Avec ces mots, vous pouvez accéder à vos cryptomonnaies depuis n’importe quel type de wallet.

Il est extrêmement important de dissimuler cette combinaison de mots dans un endroit sûr. Vous ne devez jamais divulguer cette série de mots, car une personne malveillante qui détiendrait cette combinaison aurait directement accès à l’ensemble des cryptomonnaies stockées dans votre wallet.  

Ce type de portefeuille se décline sous 3 formes distinctes : le mobile wallet (via une application mobile dédiée au stockage des crypto-monnaies), le desktop wallet (un wallet accessible directement en ligne) et le software wallet (un programme installé directement sur un ordinateur).

Le principal inconvénient de ce type de wallet réside dans le fait que la clé privée, (il s’agit de la clé permettant de réaliser des transactions et de prouver que l’on est bien le propriétaire de la crypto-monnaie) est détenue par le prestataire auquel le stockage de la crypto monnaie est délégué. Il est donc essentiel d’avoir une totale confiance en ce prestataire, puisque celui qui détient cette clé privée est réputé être le propriétaire de la crypto monnaie stockée.

De plus, ce type de portefeuille est généralement connecté à Internet, et par conséquent, ces wallets sont susceptibles de divulguer votre clé privée en cas de piratage informatique.

Coinbase wallet, Gemini, BlockFi, Crypto.com et ZenGo sont les software wallets les plus populaires pour stocker des bitcoins et autre cryptomonnaies.

Un hardware wallet (portefeuille matériel / physique) est considéré comme la méthode la plus sûre pour stocker vos cryptos. Lorsque vous utilisez un hardware wallet, l’accès à vos cryptomonnaies est crypté et sécurisé par l’appareil. Cela le rend bien plus sûr qu’un software wallet. C’est le choix idéal si vous envisagez d’investir des sommes conséquentes.

Contrairement au software wallet, le hardware wallet utilise un stockage hors ligne et n’est donc pas connecté à internet. Par conséquent, le risque de piratage est considérablement réduit.

De plus, les hardware wallets sont protégés contre toute utilisation non autorisée par un code PIN. Ainsi, si votre hardware wallet est perdu ou volé, personne ne peut accéder à vos cryptomonnaies sans saisir le bon code PIN.

De plus, en cas de perte ou de vol du hardware wallet, il est tout à fait possible de retrouver les cryptomonnaies stockées initialement en saisissant la série de 12 ou 24 mots sur un nouveau hardware wallet.

Le hardware wallet est donc la solution à privilégier pour stocker ses cryptos en toute sécurité. Ledger et Trezor sont les deux hardware wallets les plus populaires et sont proposés à des prix particulièrement accessibles (entre 50 euros et 110 euros en fonction des modèles).

Est-il préférable de trader le bitcoin ou de le conserver ( hodl / hold ) ?

Trader le bitcoin peut être particulièrement profitable mais nécessite une certaine expérience. En effet, il est nécessaire d’apprendre les fondamentaux de l’analyse technique pour trader de manière efficace.

Il est courant de voir des traders débutants perdre d’importantes sommes d’argent. Si vous envisagez de trader du bitcoin, il est vivement conseillé de commencer avec une somme que vous êtes prêt à perdre, et de fixer des stop loss.

Le trading de cryptomonnaies, compte tenu de sa grande volatilité, conviendra davantage aux investisseurs chevronnés qui ont une certaine expérience dans l’analyse technique.

Pour les investisseurs débutants, il est plutôt recommandé d’opter pour la stratégie “Buy and hold”. Cette stratégie consiste à investir dans des projets comportant des fondamentaux solides (bitcoin et ethereum par exemple) et à les détenir sur une longue période.

Particularités de la blockchain Bitcoin

Il est important d’établir une distinction entre les coins et les tokens. En effet, un coin est une cryptomonnaie qui possède sa propre blockchain, par opposition à ce que l’on appelle un token, c’est à dire une cryptomonnaie qui fonctionne sur la blockchain d’une autre cryptomonnaie.

Le bitcoin est donc un coin puisqu’il possède sa propre blockchain, au même titre que litecoin ou ethereum. A l’inverse, le stable coin USDC par exemple est un token : il fonctionne sur la blockchain ethereum (les tokens fonctionnant sur la blockchain ethereum sont des ERC-20) et ne dispose pas de sa propre blockchain.

Peut-on payer en Bitcoin ?

Il existe une multitude de solutions permettant de payer en bitcoin :

  • Utiliser un échange crypto, un software wallet ou un hardware wallet pour envoyer un montant en bitcoin vers une autre adresse bitcoin.
  • Utiliser une carte crypto (crypto.com par exemple) : il s’agit d’une carte prépayée qu’il est possible de charger avec des cryptos (bitcoin mais aussi ethereum et autres altcoins) et qui peut être utilisée comme carte prépayée ordinaire pour effectuer des achats sur Internet ou dans des boutiques physiques.
  • Payer en bitcoin dans certaines boutiques en ligne : bien qu’il n’y ait pas encore un grand choix de boutiques en ligne acceptant le bitcoin en France, certaines d’entre elles proposent un paiement en cryptomonnaies (bitcoin et ethereum le plus souvent).
  • Acheter des cartes-cadeaux en bitcoin : il existe des services permettant d’acheter des cartes cadeaux en bitcoin. Ces services permettent ainsi de prendre en charge vos crypto monnaies (bitcoin mais également ethereum, monero etc…) et les convertit en crédit auprès du commerce de votre choix. Les deux principaux acteurs en la matière sont Bitrefill et CoinCards. Ces prestataires offrent un vaste réseau de commerçants (dont le géant du commerce en ligne Amazon) acceptant ces cartes-cadeaux.

Payer en bitcoin dans des boutiques physiques : très peu de boutiques physiques situés en France acceptent le paiement direct en bitcoin. Il est toutefois possible de trouver le nom et la localisation de ces rares commerces en consultant le site coinmap.org.

Quelle est l’unité de mesure du Bitcoin ?

Un bitcoin est divisible par 8 décimales (contrairement à ETH qui comporte 18 décimales). Ainsi, lorsque vous envoyez 1 BTC entier, il peut être exprimé ainsi : 1.00000000 BTC.

Généralement, lorsque l’on parle du bitcoin, on l’exprime de la manière suivante : BTC ou bitcoin. Une autre abréviation valide pour désigner la reine des cryptos est XBT. En effet, cette dernière est plus conforme aux normes internationales qui s’appliquent aux devises n’appartenant pas à un pays spécifique.

La plus petite unité de mesure du BTC est connue sous le nom de Satoshi (en l’honneur de Satoshi Nakamoto, son créateur) et s’exprime sous la forme suivante : 0,00000001 BTC ou 1 sat.

1 μBTC correspond à 0.000001 BTC tandis que 1 mBTC correspond à 0,001 BTC.

Le Satoshi et le BTC restent les unités de mesure les plus utilisés au quotidien.

Bitcoin, Bitcoin cash, Bitcoin SV, Bitcoin gold : attention à la confusion !

Il est important de ne pas confondre bitcoin avec bitcoin cash, bitcoin SV et bitcoin gold. En effet, il s’agit de projets différents, n’ayant pas la mème capitalisation de marché, ni le même nombre de coins en circulation.

Le bitcoin cash, le bitcoin SV et le bitcoin Gold sont des forks du bitcoin.

Un fork constitue un événement exceptionnel dans une blockchain : la chaîne principale est dupliquée avec un changement dans le protocole.

Les dates clés de l’histoire du Bitcoin

Voici les pricipaux évènements qui ont amené le BTC à sa position dominante actuelle :

  • Le 3 janvier 2009, le premier réseau basé sur le protocole Bitcoin est entré en service, créant ainsi les premiers bitcoins et le début du minage. Le premier bloc bitcoin a été extrait par Satoshi Nakamoto lui-même.
  • Le 5 octobre 2009 : un bitcoin vaut environ 0,001 USD, soit environ 0,00071 €.
  • Le 17 mars 2010 : bitcoinmarket.com est le premier exchange bitcoin/fiat à voir le jour.
  • Le 22 juillet 2010, l’utilisateur Laszlo Hayneck réalise une transaction de 10 000 bitcoins à l’utilisateur Jeremy Sturdivant pour l’achat d’une pizza livrée par Papa John’s. Depuis, tous les 22 mai, le Bitcoin Pizza Day est célébré.
  • En février 2011, le cours du bitcoin atteint $1 pour la première fois de son histoire.
  • Le 9 avril 2013 :  le cours du bitcoin atteint 287 euros, il s’agit d’un nouveau record historique.
  • Le 2 octobre 2013 : fermeture de la plateforme clandestine SilkRoad, véritable marché en ligne pour toutes sortes de services et de produits illicites utilisant Bitcoin.
  • Le 28 novembre 2013 : le cours du bitcoin franchit le cap des $1000.
  • Le 25 février 2014 : fermeture de MtGox, la plus ancienne des plateformes d’échange.
  • Le 29 novembre 2017: le célèbre Wall Street Journal indique que le NASDAQ s’apprêterait à lancer des contrats à terme sur Bitcoin.
  • Le 17 décembre 2017 : le cours du bitcoin s’envole pour atteindre 16 586 € et atteint un nouveau record historique.
  • Le 13 mars 2020 : suite à la crise du covid-19, le bitcoin chute lourdement pour atteindre un plus bas à 3790 €.
  • Le 11 novembre 2020 : le géant américain Paypal lance un service d’achat et de vente de bitcoins aux Etats-Unis.
  • Le 24 mars 2021 : Tesla annonce accepter les bitcoins aux Etats-Unis.
  • Le 14 avril 2021 : Le cours du bitcoin atteint son plus haut historique : 54 180 €.

En septembre 2021, on compte environ 18,8 millions de bitcoins en circulation dans le monde. Le bitcoin est la crypto monnaie la plus valorisée puisque son prix atteint 36300 Euros (prix au 29 septembre 2021) et sa capitalisation de marché atteint prés de 700 Milliards d’euros. Il convient de noter que 88 % des bitcoins sont déjà en circulation à ce jour, renforçant encore davantage le sentiment de rareté de cette crypto monnaie. Tout va donc dans le sens d’une augmentation future des prix.

Comment miner du bitcoin ?

Avant de répondre à cette question, il est essentiel de comprendre comment fonctionne le mécanisme “proof of work”. Ce mécanisme est inhérent à la blockchain Bitcoin et se retrouve également dans de nombreuses autres blockchains.

Le mécanisme “Proof of work” a été utilisé pour la première fois par Bitcoin. Proof of work et le concept du minage de bitcoin sont des idées étroitement liées. La raison pour laquelle on l’appelle “proof of work” (preuve de travail en français) vient du fait que le réseau nécessite une quantité de puissance de traitement considérable pour la validation des blocs.

Les blockchains basées sur un mécanisme “proof of work” sontrifiées et sécurisées par des mineurs répartis dans le monde entier. Ces mineurs tentent d’être les premiers à résoudre une énigme mathématique très complexe. Le gagnant peut alors mettre à jour la blockchain avec les dernières transactions vérifiées et est compensé par le réseau avec une quantité prédéterminée de bitcoin.

Le principal inconvénient de ce mécanisme réside dans le fait qu’il s’agit d’un processus très énergivore et donc peu écologique. L’autre inconvénient est qu’il peut avoir du mal à évoluer et à s’adapter à un très grand nombre de transactions (on parle alors de problèmes de “scalabilité”). C’est ainsi que des mécanismes alternatifs ont été développées, dont la plus populaire est appelée “proof of stake”.

Dans la pratique, pour être en mesure de miner du bitcoin, il est donc nécessaire de disposer d’ordinateurs particulièrement puissants capables de résoudre des équations mathématiques complexes qui conduisent à la validation des blocs, et par conséquent à la vérification et à la sécurisation des transactions réalisées sur le réseau.

Les mineurs sont alors récompensés pour cette tache, et obtiennent alors une fraction de bitcoin en récompense.

Comment se positionne Bitcoin par rapport aux projets concurrents ?

Malgré une concurrence forte, le bitcoin reste actuellement le leader incontesté du marché des cryptos. En effet, le BTC est la crypto monnaie qui connait détient la plus grande capitalisation de marché, et c’est également le BTC qui conditionne le plus souvent l’état global du marché des cryptomonnaies.

À ce jour, le concurrent le plus sérieux du bitcoin reste ethereum. En effet, la crypto fondée par Vitalik Buterin connait une adoption massive depuis 2017, et trône à la deuxième place des cryptos les plus valorisées aujourd’hui (288 milliards d’euros de capitalisation à la date du 29 Septembre 2021 selon le site coinmarketcap). 

Est-il possible de staker le Bitcoin, si oui comment ?

Le staking crypto consiste à «verrouiller» une partie de votre cryptom onnaie durant une période définie afin de contribuer au bon fonctionnement d’un réseau de blockchain. En échange, la personne qui stake est récompensée sous la forme de coins ou de tokens supplémentaires.

Même si il n’est pas possible de staker du bitcoin de manière native (contrairement à certaines autres cryptos comme Avalanche par exemple), certaines plateformes comme Nexo ou Crypto.com permettent aux holders de bitcoin de verrouiller une certaine quantité de bitcoin durant une certaine période. Cela permet ainsi d’obtenir un rendement de 8% annuel reversé en BTC.

Que peut-on acheter avec un Bitcoin ?

FAQ : Questions fréquentes sur Bitcoin

Quel wallet pour stocker des Bitcoin ?

Pour stocker vos bitcoins en toute sécurité, il est fortement recommandé d’opter pour un hardware wallet (ledger ou trezor par exemple). Ce type de wallet vous permettra d’être à l’abri d’un éventuel piratage informatique qui pourrait causer le vol de toutes vos cryptomonnaies. Il est particulièrement conseillé pour les investisseurs souhaitant investir dans le bitcoin sur le long terme.

Est-il obligatoire d’acheter un Bitcoin entier ?

Il n’est pas obligatoire d’acheter un bitcoin entier. En effet, le bitcoin étant divisible par 8 décimales, il est tout à fait possible d’acheter une fraction de bitcoin (0,00000001 BTC par exemple).

Faut-il investir dans le Bitcoin (BTC) en 2021 ?

Compte tenu de la situation macro-économique et de l’adoption grandissante du Bitcoin et de la Blockchain, il est selon nous particulièrement judicieux d’investir dans le Bitcoin en 2021 dans le cadre d’un investissement long terme. Il est cependant essentiel de réaliser vos propres recherches et de n’investir que les sommes que vous êtes potentiellement prêt à perdre.

Copyright © 2012 - 2021 Investir sur Internet. All Rights Reserved.