Qu’est-ce que la Blockchain ?

Il est difficile de classer la blockchain dans une définition unique. La blockchain peut être lue et présentée de différents points de vue et sous différentes perspectives.

La blockchain est une invention très récente, créée par une personne ou un groupe de personnes connues sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, dont la véritable identité est encore inconnue.

Qu'est-ce que la blockchain

Blockchain : la définition

La blockchain peut être considérée comme un registre numérique dans lequel sont inscrites un grand nombre d’informations (transactions) de différentes natures, ce registre n’est physiquement situé nulle part car il est partagé entre tous les utilisateurs du réseau, pour cette raison il est dit décentralisé et pour la même raison il ne peut ensuite être modifié, permettant ainsi l’envoi d’informations numériques mais pas leur copie.

Blockchain est une technologie jeune mais qui se développe à grande vitesse. C’est pourquoi elle fait partie des technologies émergentes et exponentielles. Ces dernières années, ces technologies ont eu un impact incroyable sur nos vies et notre société, modifiant profondément la manière dont nous faisons des affaires, interagissons les uns avec les autres et même la manière dont nous voyons l’avenir.

Vous l’aurez compris, la Blockchain est vraiment une technologie incontournable que vous serez sans doute amenés à utiliser un jour.

Comment fonctionne la Blockchain ?

Bien que les services exploitant la blockchain se multiplient de jour en jour, la technologie de base est similaire sur toutes les plateformes. Il est ainsi possible de résumer le fonctionnement de la Blockchain en 6 points clés :

  • Décentralisation : les informations contenues dans le registre numérique sont réparties entre plusieurs nœuds, de manière à garantir la sécurité et la résilience des systèmes, même en cas d’attaque de l’un des nœuds ou de perte d’un nœud.
  • Traçabilité : chaque élément enregistré dans le registre peut être retracé jusqu’à son origine exacte et toute modification apportée au fil du temps, avec une précision absolue.
  • Désintermédiation : les nœuds individuels de la blockchain certifient les informations distribuées, rendant ainsi totalement inutile la présence d’organismes ou d’entreprises centrales pour certifier les données, contrairement aux banques par exemple.
  • Transparence : le contenu du registre est visible par tous et peut être facilement consulté et vérifié par chaque nœud du réseau, mais aussi par les services qui interrogent la blockchain sans y apporter de modifications. Personne ne peut cacher ou modifier des données sans que l’ensemble du réseau ne l’apprenne. C’est un point central de cette technologie et c’est l’une des raisons de son efficacité et de son succès
  • Robustesse du registre : une fois qu’une information a été ajoutée au registre, elle ne peut être modifiée sans le consentement de l’ensemble du réseau.
  • Capacité de programmation : les transactions peuvent également être programmées dans le temps, de sorte que l’on peut attendre que certaines conditions se produisent avant de procéder à la saisie ou à la modification.

Toutes ces conditions permettent à la technologie de concurrencer les organismes et les professionnels qui étaient jusqu’à présent chargés de certifier les transactions économiques (notaires et banques) : la Blockchain se présente comme une méthode sûre de stockage des informations importantes, inviolable par ordinateur, difficile à modifier sans laisser de traces, et impossible à abattre tant qu’il existe au moins deux blocs qui peuvent certifier les informations stockées dans le grand livre partagé.

Commencer à investir dans la blockchain en achetant vos cryptomonnaies sur le broker eToro. Avec un dépôt minimum de 45€ !

Investir avec eToro

Blockchain et cryptomonnaies

Vous vous demandez sûrement maintenant quel est le lien entre la Blockchain et les crypto-monnaies. Comme vous l’avez compris, la blockchain est constituée d’un réseau de “nœuds” informatiques. Un nœud est un ordinateur connecté au réseau de la blockchain à l’aide d’un client qui effectue la tâche de valider et de transmettre les transactions. Chaque nœud est un “administrateur” de la blockchain et participe volontairement à la création et à la stabilisation du réseau, en recevant en retour la possibilité de gagner des bitcoins.

Une grande puissance de calcul est nécessaire pour chiffrer les innombrables transactions effectuées, car il faut de plus en plus de blocs pour authentifier les transactions : les nœuds qui fournissent leur puissance de calcul sont appelés Mineurs et ils gagnent une fraction de nouvelle crypto-monnaie (jamais possédée par d’autres) pour chaque bloc auquel ils participent.

Le minage de cryptomonnaie devient de plus en plus difficile aujourd’hui, sans parler de l’investissement nécessaire pour pouvoir toucher ces quelques fragments de Bitcoin.

Ainsi, la crypto-monnaie peut être utilisée dans la blockchain à la fois comme une récompense pour ceux qui contribuent à faire croître les blocs du registre et comme un outil de transaction, afin que la monnaie numérique déjà sur le marché puisse circuler.

Le Bitcoin a été la raison d’être de la blockchain lorsqu’elle a été conçue en 2008. Aujourd’hui, il est reconnu que ce n’est que la première des nombreuses applications potentielles de cette technologie.
Il existe déjà des milliers crypto-monnaies similaires au bitcoin (jetons de valeurs échangeables). En outre, un certain nombre d’autres applications potentielles du concept original de la blockchain sont actuellement actives ou en cours de développement.

Applications de la Blockchain

La blockchain, telle qu’elle a évolué à ce jour, a de multiples applications au-delà de la cryptomonnaie.
Tous les secteurs qui utilisent de grandes quantités de données et ont besoin d’informations fiables et certifiées peuvent bénéficier de la blockchain.

L’agroalimentaire peut exploiter cette technologie pour la certification de l’origine des matières premières. Dans le domaine de la logistique, par exemple, un contrat de transport peut aller jusqu’à inclure des informations sur les conditions météorologiques prévues le long de l’itinéraire.
D’autres applications peuvent être trouvées dans les domaines des œuvres d’art numériques ou pour les morceaux de musique, grâce à la blockchain ils sont rendus uniques et originaux, empêchant ainsi leur contrefaçon.

On trouve déjà sur le marché des entreprises qui proposent leurs services de certification en ligne via la blockchain, avec la possibilité de signer également des Smart Contracts, d’authentifier un actif de toute nature (une chanson, un tableau ou même un meme) via des jetons ou de gérer une levée de fonds innovante via une ICO.

La Blockchain pourrait remplacer les intermédiaires sur n’importe quel marché, en offrant traçabilité et transparence.

Le futur de la Blockchain

La blockchain est probablement la technologie la plus prometteuse qui puisse être utilisée aujourd’hui : sa simplicité laisse des scénarios ouverts pour la création de variantes toujours plus efficaces de la technologie, ce qui en fait l’un des piliers de la société future.

La blockchain pourrait devenir l’un des piliers sur lesquels reposera l’économie à l’avenir : pratiquement toutes les activités économiques humaines peuvent bénéficier d’informations cryptées et authentifiées par une blockchain, de manière à éviter les fraudes et à empêcher l’entrée d’entités et de professionnels qui travaillent depuis des décennies sur l’authentification des données et la résolution des irrégularités (avocats et notaires).

En France, peu d’entreprises et d’organismes publics connaissent la blockchain et comprennent pleinement son potentiel, peut-être parce qu’ils sont liés à un modèle économique très traditionnel ou parce que beaucoup préfèrent encore les anciennes méthodes d’authentification pour les transactions.

Cependant certaines personnes ayant compris les enjeux que présente cette technologie vont tout faire pour en tirer profit et l’utiliser pour de nouveaux projets, c’est ainsi que nous pourrons observer dans le futur de nouvelles utilisations de la Blockchain car les possibilités sont nombreuses.

Ce qu’on retient

La blockchain doit être considérée dans un contexte plus large que les crypto-monnaies en pensant à toutes les applications qui pourront être développées à l’avenir. Grâce à cette technologie aujourd’hui, le développement et la croissance de l’ensemble du secteur des crypto-monnaies et leur utilisation dans les paiements et investissements numériques ont été possibles. Il s’agit donc d’une technologie aux grandes perspectives qui va révolutionner nos vies et divers domaines de notre quotidien dans un avenir pas si lointain.

Retour haut de page