Faut-il acheter des actions du secteur de la construction en 2022 ?

Faut-il acheter des actions du secteur de la construction en 2022 ?

actions du secteur de la construction

A notre avis, le meilleur courtier pour investir dans les actions du secteur de la construction est eToro. Commencez avec un dépôt de 45€ seulement :

Investir avec eToro

Le secteur de la construction est trop souvent ignoré par les nouveaux investisseurs en bourse. C’est pourtant un marché porteur quelle que soit la période.

Dans cet article, nous vous présentons quelques opportunités d’investissement dans le domaine de la construction en 2022.


Faut-il acheter des actions du secteur de la construction ?

Faut-il acheter des actions dans le domaine de la construction en 2022 ? Ce qui est sûr, c’est que ce secteur fait partie de ceux les plus habilités à rébondir après la crise du Covid-19. La reprise des commandes est déjà là, et cette tendance devrait s’accentuer au cours de l’année.

En France, les chantiers liés aux gares du Grand Paris, aux Jeux Olympiques, à la rénovation des logements et à la transition énergétique s’annoncent tous conséquents. Dans le domaine de la bourse, cela donne d’excellentes perspectives à ce secteur pour les quatre années à venir.

Pour investir dans la construction en 2022, à notre avis, la solution la plus simple est d’utiliser le courtier en ligne eToro, dont la réputation n’est plus à faire.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Top 8 actions du secteur de la construction en 2022


Faut-il investir dans le secteur de la construction en 2022 ? Pour vous aider à y voir plus clair et à mettre toutes les chances de votre côté, nous allons vous présenter certaines entreprises importantes dans ce domaine.

Au programme ? Trois entreprises françaises (Bouygues, Vinci, Eiffage), et cinq américaines (Sherwin-Williams, Deere & Company, Johnson Controls, Leggett & Platt, Caterpillar).

Investir dans l’action Bouygues (EN) en 2022

Quand on s’intéresse aux actions liées au domaine de la construction, investir dans Bouygues peut sembler évident. Avec son chiffre d’affaires de 27,52 milliards d’euros sur les 9 premiers mois de l’année 2021, il faut dire que l’entreprise française ne semble pas connaître la crise.

Mais faut-il pour autant acheter l’action Bouygues en 2022 ? Aujourd’hui encore, et depuis sa création en 1955, cette entreprise affiche une insolente bonne santé. Car Bouygues Construction, ce sont près de 60.000 employés, et un carnet de commandes dont le montant s’élevait à 31,8 milliards d’euros fin 2021.

Pour les investisseurs, il est important de noter que l’action Bouygues peut connaître de fortes variations à long comme à moyen terme.

Le groupe bénéficie d’une forte présence à l’internationale, et tente actuellement de consolider sa position en Chine et en Inde. S’il y parvient, cela devrait influencer positivement le cours Bouygues en Bourse.

Du côté des points négatifs, il faut savoir que Bougues est fortement endetté. Malgré cela, les perspectives du cours Bouygues restent très bonnes selon le consensus des analystes.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Investir dans l’action Vinci (DG) en 2022

Vinci est un autre mastodonte de la construction en France et à l’international. Créée en 1899, cette entreprise affichait en 2021 un chiffre d’affaires de 49,4 milliards d’euros. De quoi consolider sa place en tant que numéro 2 mondial dans le domaine de la construction et des concessions.

Faut-il acheter l’action Vinci en 2022 ? Oui, selon le consensus des analystes. Car Vinci, dans le domaine de la Bourse, c’est une« success story » comme les dirigeants français aimeraient en voir plus souvent. Investir dans Vinci est donc largement considéré comme une bonne idée, à court comme à moyen terme.

Si vous désirez acheter Vinci en Bourse, quelle est la meilleure stratégie ? À notre avis, elle consiste à bien surveiller l’évolution des contrats signés par cette entreprise. Car ces derniers devraient lui permettre de consolider sa position de leader mondial dans le domaine de la construction.

Autre conseil, valable pour toutes les entreprises mentionnées dans cet article : surveillez de près l’évolution des prix des matières premières. Car cette évolution ne manquera pas d’influencer les cours des géants de la construction.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Investir dans l’action Eiffage (FGR) en 2022

Investir dans l’action Eiffage en 2022 ? Voilà qui pourrait se révéler être une stratégie payante. Car le groupe de construction français, fondé en 1844, a des chances de bénéficier d’une transition énergétique qui, si l’on en croit l’Union européenne, s’annonce massive dans le domaine du bâtiment.

Faut-il donc acheter l’action Eiffage en 2022 ? Ce qui est sûr, c’est que l’entreprise bénéficie d’un bon rendement (3,60 %), ainsi que d’un carnet de commandes couvrant une année complète en terme de chiffre d’affaires. De quoi rassurer les actionnaires de longue date, mais aussi les investisseurs débutants qui souhaitent investir dans Eiffage.

En 2021, l’action Eiffage a connu une augmentation de +5,52%. En comparaison, l’action Vinci, elle, a pris +4,14%. Une variation d’autant plus positive qu’en 2022, Eiffage a réussi à diminuer son endettement par rapport au troisième trimestre 2021.

En bref, Eiffage fait partie des entreprises françaises ayant réussi à retrouver leur niveau pré-Covid, signe de bonne santé.

Investir dans l’action Sherwin-Williams (SHW) en 2022

Passons maintenant du côté des Américains avec l’entreprise Sherwin-Williams. Fondée en 1866 et présente dans plus de 120 pays, cette société est spécialisée dans la confection de matériaux de construction.

Et qu’en est-il de Sherwin-Williams en bourse ? Comme d’autres entreprises de cette liste, Sherwin-Williams ne semble pas avoir été particulièrement touchée par la crise du Covid-19.

Si l’on observe un graphique historique des variations du cours sur les dix dernières années, on constate une croissance exponentielle et quasi-ininterrompue de la hausse du cours de l’action. Une bonne raison de faire confiance à ce pilier de la construction en Amérique du Nord.

Investir dans l’action Deere & Company (DE) en 2022

Seconde entreprise américaine de notre liste, Deere & Company est spécialisée dans la construction de matériel agricole et de matériel pour les travaux publics. Créée en 1837, c’est l’une des plus vieilles entreprises industrielles aux U.S.A.

Deere & Company emploie 75.550 personnes, pour une capitalisation en bourse de 114 milliards de dollars. C’est donc un poids lourd de l’industrie, dont le chiffre d’affaires est estimé à 47,7 milliards de dollars en 2022.

Les analystes anticipent une dette nette en baisse et un résultat net en hausse pour la période 2022-2023, ce qui représente un bon signe pour qui désire investir dans Deere & Company.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Investir dans l’action Johnson Controls (JCI) en 2022

Autre entreprise américaine plus que centenaire, Johnson Controls a été créée en 1885 et emploie plus de 100.000 personnes. Sa spécialité ? Le matériel nécessaire à la plupart des bâtiments, comme les solutions liées au chauffage, à la climatisation, à la réfrigération, et ainsi de suite.

Selon le consensus des analystes, Johnson Controls devrait profiter d’une dymanique positive en lien avec la construction et la rénovation de bâtiments aux Etats-Unis. Bien que la société soit touchée par la hausse du prix des matières premières, elle devrait continuer à bien se porter durant l’année 2022.

Investir dans l’action Leggett & Platt (LEG) en 2022

L’entreprise Legget & Platt, fondée il y a 139 ans, est elle aussi considérée comme une valeur sûre en bourse. Les analystes s’attendent à un bénéfice net par action en hausse aussi bien sur l’année 2022 que sur 2023. Ainsi, on devrait passer de 2,78 dollars par action en 2021 à 2,83 dollars en 2022, puis 3,08 dollars en 2023.

Sur la même période, les dividendes versés aux actionnaires Legget & Platt devraient eux aussi augmenter. De 1,66 dollars en 2021, on anticipe une hausse à 1,73 dollars en 2022, et 1,83 dollars en 2023. De quoi rester positif pour les actionnaires de cette société spécialisée dans l’ingénierie.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Investir dans l’action Caterpillar (CAT) en 2022

Dernière entreprise de ce top 8, le géant Caterpillar n’est plus à présenter, tant ses produits dérivés ont fait parler d’eux. Mais avant de vendre des chaussures, il ne faut pas oublier que Caterpillar est surtout spécialisé dans la construction de machines pour la construction, comme des bulldozers.

Dans le domaine de la bourse, les forces de Caterpillar sont nombreuses. C’est l’une des entreprises les plus importantes dans son domaine, avec une offre de produits diversifiée et une stratégie d’expansion ambitieuse. Elle emploie plus de 150.000 personnes dans le monde.

Sur les dix dernières années, le dividende versé aux actionnaires Caterpillar a constamment été en hausse. Selon les analystes, cette tendance n’est pas prête de s’inverser, vu la forte demande dans le domaine de la construction aux Etats-Unis.

Actualités boursières du secteur de la construction pouvant influer sur les cours

Bouygues

L’entreprise a décroché un contrat d’un milliard de dollars pour la construction d’un gigantesque parc d’attractions en Arabie Saoudite. Elle a aussi mis en place une stratégie destinée à réduire son empreinte carbone. Si elle porte ses fruits, cette dernière devrait profiter à l’image du groupe, donc à sa bonne santé en Bourse. L’objectif ? Réduire ses émissions de gaz à effet de serre de -30% à -40 %, selon les domaines, d’ici 2030.

Vinci

Comme nous l’avons vu, le groupe Vinci affiche une bonne santé en 2022. Son carnet de commandes est particulièrement fourni, ce qui devrait profiter à l’entreprise, qui anticipe des résultats 2022 supérieurs à ceux de 2019, avant la Pandémie. Il faudra toutefois surveiller l’évolution du trafic aérien, dont les résultats affectent la branche VINCI Airports.

Eiffage

Enfin, le groupe Eiffage a décroché un contrat avec le ministère des Armées pour valoriser son patrimoine immobilier. Le chiffre d’affaires de ce contrat, valable sur les 35 prochaines années, s’élève à 7 milliards d’euros.

Comme pour les autres entreprises citées dans cet article, un domaine à surveiller sera la transition énergétique du groupe. Sa stratégie va-t-elle porter ses fruits ? La réponse influencera sans aucun doute le cours Eiffage.

eToro est le choix de la rédaction pour investir dans les actions du secteur de la construction :

Investir avec eToro

Retour haut de page