Investir dans le Vin : Le guide pour investir dans les Grands Crus
Investir sur internet » Investir dans le vin

Investir dans le vin : Tout ce que vous devez savoir pour le faire !

Investir dans le vin

Le vin est un produit phare du terroir français où il est produit par millions de bouteilles chaque année. Bien que très abondant, ce produit est un placement à fort potentiel qui permet à beaucoup d’investisseurs de générer des rendements bien plus élevés qu’avec les autres types de placements comme les comptes épargne ou même la bourse. Il est, en outre, possible d’investir dans le vin de diverses façons, et ce, à partir de capitaux très modestes. 

Nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir sur cet investissement prometteur.

Actualisé le 16 novembre 2022 par Nicolas

  • Inscription gratuite


  • Levier jusqu'à x600

  • 0% commissions

  • Pour débutant et confirmé

  • Certifié AMF

  • Catalogue complet

  • 0% commissions

  • Trading social

  • Certifié FCA

  • Nombreux outils

  • 0% commissions

  • Pas de dépôt minimum !

Investir comporte un risque de pertes.

Votre capital est à risque.

62,2% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent

Pourquoi investir dans le vin ?

Investir dans le vin est intéressant à plus d’un titre. C’est non seulement un investissement qui peut être très rentable sur le long terme, mais aussi un moyen de contribuer à la préservation du vignoble.

Un investissement potentiellement juteux

Le vin est prisé dans toutes les régions du monde et la France, avec d’autres pays européens, fait partie des plus grands producteurs, consommateurs et exportateurs de vin. C’est donc un marché qui ne risque pas de connaître la crise, surtout pour les vins de grands vignobles dont le succès ne se dément pas depuis des décennies. Investir dans le vin, c’est donc avant tout investir dans un marché florissant où la demande reste forte.

C’est aussi investir dans un produit à la forte valeur ajoutée qui permet de réaliser des rendements alléchants. Ainsi, une bouteille de vin peut prendre beaucoup de valeur avec le temps et certaines bouteilles voient même leurs prix être multiplié par deux, trois, quatre, voire dix en seulement quelques années. Bien investir dans le vin peut donc permettre à tout particulier de bénéficier de rendements dépassant de loin les rendements des plans d’épargne ou des investissements en bourse.

Un investissement ouvert à tous

Il faut aussi savoir qu’il est possible d’investir dans le vin de différentes façons. Tout investisseur peut placer son argent directement dans un vignoble, dans une cave, acheter des bouteilles à conserver lui-même en attendant qu’elles prennent de la valeur avec le temps. Il est aussi possible d’acquérir des parts de sociétés viticoles ou de sociétés ou même des crypto actifs liés au vin. Cette multitude de méthodes possibles pour investir dans le vin font que ce placement est accessible à tous et est possible même avec des capitaux modestes.

Un investissement qui protège le patrimoine viticole

Le vin est un composant majeur de la culture française et européenne, c’est une grande richesse qui a été à maintes reprises mise en péril par divers incidents. En plaçant leur argent dans le vin, les investisseurs valorisent encore plus ce produit et participent à préserver cette culture et cette tradition.

Comment investir dans le vin ?

comment investir dans le vin

Il existe une multitude de façons d’investir dans le vin. Parmi celles-ci, il y a les placements dans le domaine viticole, l’achat de bouteilles de grands millésimes qui peuvent voir leur valeur augmenter fortement dans le temps, ou encore, acheter des actions de grandes sociétés viticoles. Nous détaillons dans cet article toutes les façons possibles d’investir dans ce produit noble.

Investir dans un domaine viticole

Le foncier viticole est un des placements les plus rentables et qui génèrent le plus de plus-value dans le temps. Pour certains groupements fonciers viticoles, la plus-value peut atteindre +253 % en dix ans, un chiffre qui peut faire tourner les têtes, mais qui est pourtant bien réel. Vous pouvez, en outre, investir dans un domaine viticole même si vous ne disposez pas de grandes ressources.

Il existe, en effet, des groupements fonciers viticoles ou GFV dans lesquels vous pouvez acheter des parts et ainsi profiter des rendements. Ces derniers sont de 1 à 2 % par an, ce qui n’est pas très élevé, mais il faut savoir que cet investissement est un des plus sûrs. C’est un actif stable intéressant pour ceux qui souhaitent investir sur le long terme.

En achetant des parts dans un groupement foncier viticole, vous faites partie des copropriétaires qui perçoivent chaque année un loyer proportionnel au nombre de parts qu’ils détiennent. Cette rétribution peut prendre la forme d’argent, mais aussi de bouteilles.

Investir dans des vins en primeur

Acheter des vins en primeur consiste à conclure un accord avec un château ou une plateforme spécialisée dans ce type de ventes. L’acheteur paie à l’avance les bouteilles qu’il achète par caisses de six ou douze bouteilles. Le paiement ne concerne alors que le prix des bouteilles et n’inclut pas les taxes ou les frais de port. Ces derniers ne sont réglés qu’à la réception des bouteilles qui peut se faire deux ans plus tard, voire plus.

L’achat est conclu en début d’année viticole, c’est-à-dire au début de l’été. Acheter des vins en primeur est intéressant, surtout si l’argent est placé dans des crus classés, car le prix d’achat est inférieur à celui pratiqué par les cavistes et ces bouteilles prennent généralement de la valeur rapidement. 

Investir avec des caves d’investissement

cave d'investissement

Les caves d’investissement, aussi appelées caves patrimoniales, permettent aux investisseurs d’acheter de grands crus de façon groupée et de les stocker dans des caves professionnelles aussi longtemps que le souhaitent leurs propriétaires. Les caves peuvent aussi organiser la revente des bouteilles pour générer une plus-value. Tout au long de l’opération qui peut durer des années, chaque investisseur peut suivre l’évolution de son placement et recevoir des conseils pour savoir s’il faut garder cet investissement ou le liquider.

Investir dans une cave est donc un moyen de détenir un actif réel, ici les bouteilles de grands crus, et de les laisser prendre de la valeur avec le temps, le tout sans avoir à gérer une cave chez soi ni à faire la manutention des bouteilles ou des caisses. L’autre avantage des caves d’investissement est qu’il est possible d’y accéder avec un capital de 10 000 euros. En outre, ces investissements bénéficient de régimes fiscaux très avantageux, ce qui augmente encore plus leur rendement.

  • Inscription gratuite


  • Levier jusqu'à x600

  • 0% commissions

  • Pour débutant et confirmé

  • Certifié AMF

  • Catalogue complet

  • 0% commissions

  • Trading social

  • Certifié FCA

  • Nombreux outils

  • 0% commissions

  • Pas de dépôt minimum !

Investir comporte un risque de pertes.

Votre capital est à risque.

62,2% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent

Investir avec le crowdfunding viticole

Le crowdfunding viticole est plus un investissement dans la culture du vin et l’avenir des vignobles qu’un investissement financier. Il consiste à verser une petite somme d’argent pour financer le projet d’un nouveau vigneron qui souhaite s’installer dans une des nombreuses régions viticoles françaises et produire son vin. L’investissement peut avoir une contrepartie matérielle qui prend le plus souvent la forme d’un certain nombre de bouteilles que l’investisseur reçoit chaque année. Le nombre de ces bouteilles est proportionnel au montant placé dans le projet.

Ce sont ces bouteilles qui peuvent être intéressantes pour l’investisseur, surtout si le projet financé par le crowdfunding est situé dans une région viticole intéressante comme le bordelais ou la région bourguignonne. Ces bouteilles peuvent être consommées ou conservées et vieillies dans l’espoir qu’elles prennent de la valeur avec le temps.

Investir soit même dans des bouteilles de vin

Si vous disposez d’un espace qui convient au stockage de vin, vous pouvez investir vous-même directement dans l’achat de bouteilles de grands crus. Ces bouteilles peuvent être achetées auprès de cavistes, mais aussi directement auprès des châteaux, ou encore, sur des sites spécialisés dans la vente en ligne de grands crus.

investir bouteille de vin

Pour vous lancer dans cet investissement, vous avez l’embarras du choix, mais vous devez choisir des crus prometteurs et les tendances actuelles sont plutôt les vins natures et les vins biologiques. Les grands crus des régions traditionnellement viticoles ont toujours la cote eux aussi. C’est notamment le cas des grands crus de Bordeaux comme Petrus, Château Léoville Poyferré, Château Haut-Bailly ou encore, Château Carmes Haut Brion. 

En choisissant bien les bouteilles dans lesquelles vous investissez, vous pouvez réaliser, au bout de quelques années, une très belle plus-value. À titre d’exemple, des bouteilles de Château Grand-Puy-Lacoste ont été achetées en 2000 à 40 euros et revendues en 2020 à 124 euros.

Pour identifier les grands crus les plus prometteurs pour investir, vous pouvez utiliser l’outil wine-searcher.com qui classe et identifie les meilleurs vins du monde et vous aide à savoir quel grand cru peut prendre le plus de valeur les prochaines années.

Investir dans le vin en ligne

Si vous n’avez pas de caviste qui peut vous conseiller ou si vous habitez loin des domaines viticoles, sachez que vous pouvez vous constituer votre propre cave et ainsi faire un beau placement en achetant des bouteilles de vin en ligne.

Vous avez ainsi accès à un vaste catalogue de grands crus français, mais aussi du monde entier. Vous pouvez passer par divers grands sites spécialisés comme Vinatis, Lavinia, ou encore Drinks & Co, le plus grand marketplace de vins et d’alcools en Europe. D’autres sites sont tout aussi intéressants, comme 1jour1vin, Twill, Vin Malin ou encore, Avenue des vins.

Investir dans un fonds d’investissement spécialisé dans le vin

Un fonds d’investissement est composé par les souscripteurs qui placent chacun un certain montant. Le capital ainsi formé est investi dans un domaine comme l’immobilier, la bourse ou encore, les vins. Les participants au fonds d’investissement reçoivent alors chaque année une part proportionnelle à leur mise des bénéfices réalisés.

Il existe des fonds d’investissements spécialisés dans le vin, comme Uzès Grands Crus, lancé en 2010 et qui est agréé par l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF. Pour souscrire à ce fonds, il faut un apport minimum de 30 000 euros. L’investissement est réalisé à 75 % sur le marché des grands vins du monde, dont 60 % de vins de Bordeaux. Le stock est réellement détenu par le fonds et est situé au Port Franc de Genève. Ce fonds est intéressant, car il revendique un rendement de 16,67 % sur cinq ans et une évolution de 3,82 % en 2022.

Note des clients

Avantages

  • Inscription rapide

  • Levier jusqu'à x600

  • Trading social

  • 0 % de commission

Exemple de rentabilité d’investissement dans le vin

La plupart des grands crus voient leur valeur augmenter fortement d’année en année. Ces augmentations vont généralement de 5 à 14 %.

Voici quelques exemples de l’évolution moyenne annuelle du prix de certains grands crus : 

  • Léoville Las Cases : vendu à 203 euros, il augmente de 5 % par an.
  • Ducru-Beaucaillou : vendu 164 euros, il connaît une augmentation de 9 % par an.
  • Beychevelle : vendu 84 euros, il connaît une augmentation de 14 % par an.
  • Léoville Barton : vendu 80 euros, son prix augmente de 8 % par an.
  • Gruaud Larose : vendu 69 euros, il augmente de 7 % par an.

Certains grands crus permettent donc de faire une plus-value supérieure à celle possible avec d’autres types d’investissements. Certains vins voient même leurs prix doubler, voire tripler en quelques années. C’est le cas, par exemple, du Château Grand-Puy-Lacoste déjà cité dans cet article et dont le prix a été multiplié par 3 en à peine 20 ans.

Est-ce que le vin est taxé ?

taxe sur le vin

Les placements dans le vin bénéficient d’une fiscalité très avantageuse. Si vous êtes un investisseur occasionnel dans le vin, vos gains sont exonérés d’impôt lorsque vous revendez vos vins et que la valeur de la vente est inférieure à 5 000 euros.

Au-delà d’une vente de 5 000 euros, vos gains sont imposés, mais le taux d’imposition diminue à mesure que vous conservez vos vins.

Vos ventes sont taxées de la manière suivante en fonction du nombre d’années pendant lesquelles vous avez possédé les vins : 

  • 3 ans ou moins : 19 %.
  • 5 ans : 16,2 %.
  • 10 ans : 11,4 %.
  • 15 ans : 6,7 %.
  • 20 ans : 1,9 %.
  • 22 ans : 0 %.

Investir dans le vin est donc plus intéressant sur le long, voire le très long terme. Car plus vous gardez vos bouteilles longtemps, plus elles prennent de la valeur et moins elles sont taxées.

Comment défiscaliser en investissant dans le vin

En plus de faire bénéficier les investisseurs occasionnels d’une fiscalité avantageuse, le vin permet aussi de défiscaliser en investissant dans un groupement foncier viticole. L’investisseur reçoit ainsi des dividendes taxés au titre des revenus fonciers qui sont, sous certaines conditions, sorties de la valeur taxable à hauteur de 75 %, dans la limite de 101 897 euros et à hauteur de 50 % s’ils dépassent cette limite.

En cas de transmission dans le cadre d’une donation ou d’une succession, les parts du GFV sont exonérés partiellement des droits de succession à hauteur de 75 % de leur valeur si celle-ci est égale ou inférieure à 300 000 euros et à hauteur de 50 % si leur valeur est supérieure à cette somme.

Quelle somme investir dans le vin

Vous pouvez commencer à investir dans le vin avec des sommes de quelques dizaines d’euros si vous désirez investir en achetant des bouteilles que vous conserverez plusieurs années. C’est donc un investissement accessible à tous, mais il faut savoir que pour réaliser des bénéfices intéressants, il faut investir au moins quelques centaines d’euros et d’acquérir que des grands crus prometteurs. Les crus les plus intéressants sont aujourd’hui vendus de 60 à 200 euros, même s’il en existe bien sûr d’autres bien plus chers.

Pour investir dans un fonds d’investissement spécialisé dans le vin, il faut compter au moins quelques dizaines de milliers d’euros. C’est aussi cette somme que vous devez prévoir si vous désirez investir dans un GFV.

Notre avis sur l’investissement dans le vin

avis sur l'investissement dans le vin

Investir dans le vin peut donc être très intéressant, mais c’est un placement qui comporte certains risques. Une bouteille de vin peut, en effet, se casser ou se dégrader avec le temps, faisant ainsi perdre à son détenteur des sommes importantes. Il faut aussi savoir qu’investir dans le vin nécessite de grandes connaissances, aussi bien des grands crus et des régions viticoles que des marchés du vin. Ces derniers peuvent, en effet, connaître des instabilités et des crises pendant lesquelles des vins peuvent voir leur valeur grandement diminuée. 

Il faut donc peser le pour et le contre avant de se lancer dans un investissement dans le vin et surtout s’assurer d’avoir les moyens financiers et physiques de conserver des vins de valeur chez soi.

Il est donc de notre avis qu’il peut, dans certains cas, être préférable d’investir dans d’autres actifs ou par d’autres moyens, comme investir en ligne dans des actions, des matières premières, des produits financiers divers ou des cryptomonnaies. Pour ce faire, vous pouvez passer par un broker ou courtier en ligne fiable et sûr, car il existe de nombreux sites malveillants qui peuvent vous faire perdre votre argent. Pour investir en toute sérénité, passez donc par eToro, Capital ou encore Libertex. Ce sont des plateformes d’investissement régulées et reconnues par de nombreuses autorités financières européennes et qui agissent dans la stricte légalité aussi bien en France qu’en Europe. Ces plateformes vous permettent de commencer à investir dès quelques dizaines d’euros, rendant les investissements plus accessibles à tous.

Note des clients

Avantages

  • Inscription rapide

  • Levier jusqu'à x600

  • Trading social

  • 0 % de commission

Question fréquemment posées sur l’investissement dans le vin

Est-ce rentable d’investir dans le vin ?

Oui. L’investissement est rentable à condition d’investir dans les bonnes bouteilles qui prennent de la valeur.

Quel vin va prendre de la valeur ?

On ne peut prédire à l’avance la valeur qu’aura un vin. Mais les vins de Bourgogne, Rhône et Bordeaux ont tendance à prendre de la valeur.

Retour haut de page