Starbucks se lancent dans le Web 3.0

Starbucks se lancent dans le Web 3.0

Starbucks poursuit sans tarder son parcours d’évolution vers le Web3 annoncé ces derniers mois et qui sera dévoilé en détail dans le courant de l’été. Nous avons suivi de près le géant sur cette voie, les déclarations d’aujourd’hui sentant la confirmation de ce qui a déjà été enregistré précédemment.

L’utilisateur étant au centre de l’attention, l’entreprise se concentrera sur les token non fongibles pour offrir des expériences immersives et créer une communauté de fidèles à la marque. Prochaine étape, le metaverse ?

Et c’est l’heure du boom pour les grandes entreprises, avec l’engagement de Meta et de Blackrock aujourd’hui.

Pour investir dans des crypto actifs liès aux NFT incrivez vous sur l’un des brokers suivants :

  • Certifié FCA


  • Reconnu mondialement

  • 0% Commissions

  • Pas de dépôt minimum !

  • Broker renommé

  • Levier x200 disponible

  • 0% Commissions

  • Nombreuses crypto

  • Certifié AMF

  • Catalogue crypto complet

  • 0% Commissions

  • Trading social

  • Formations gratuites

  • Levier x600 disponible

  • 0% Commissions

  • Pour débutants et confirmés

Investir comporte un risque de pertes. Il est important d'effectuer vos propres recherches.

83,45 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques (PSAN), enregistré auprès de l'AMF. 

62,2% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent

Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Pas de protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

Maintenant c’est le tour de Starbucks

Starbuck confirme ce qui avait été rapporté lors des earning calls de début mai : l’entreprise investit dans les technologies liées à la blockchain pour un plan de développement organique, piloté par le Web3. Il était question à l’époque de tokens non fongibles liés à des expériences du monde réel : une directive confirmée, dont nous savons maintenant plus.

Le géant du café réfléchirait à un système de récompense qui se traduirait par des expériences exclusives et des objets numériques à collectionner, toujours sur le thème du café, et qui serait fonctionnel à la fidélisation des clients et à la création d’une véritable communauté dans le monde réel.

Sur le concept de communauté, le PDG de Starbucks, Howard Schultz, semble vouloir mettre un accent particulier, remettant en cause le concept de troisième lieu numérique si cher à la sociologie américaine. Un concept qui souligne l’importance des lieux et des opportunités pour les communautés de se réunir.

Les plus observateurs auront sûrement eu des intuitions similaires aux nôtres, en réaction à la réflexion d’Howard Schultz sur le tiers lieu numérique, et sur laquelle nous reviendrons dans un instant. Pour l’instant, l’attention reste concentrée sur l’exécutif, qui affirme sans ambages que cette opération n’est qu’une petite partie d’un plan beaucoup plus vaste.

Pour l’instant, aucun autre détail n’a filtré, et il faudra attendre le 13 septembre, date de la journée annuelle des investisseurs à Seattle.

NFT et Web 3 débarquent à Wall Street

Un plan qui, rappelons-le, est en place depuis un certain temps, et qui n’a pas manqué de susciter des discussions, voire des attaques de la part de certains employés. Au centre de la controverse se trouvait la question de l’environnement, qui a également été abordée par Brady Brewer, CMO de Starbucks, lorsque l’entreprise a commencé à dévoiler ses plans NFT à la presse. L’affaire était dans notre ligne de mire en raison de la grande nouvelle annoncée par le géant du café.

À cette occasion, nous avons également souligné que la société avait la ferme intention d’étendre sa marque en dehors des points de vente traditionnels, afin d’offrir une expérience transversale à son public.

Nous revenons ici aux intuitions mentionnées plus haut, qui se déclinent de plus en plus dans le virtuel, pour être précis dans le metaverse, étant donné les développements entrepris par les institutions et les entreprises en ce sens, et provenant des secteurs commerciaux les plus disparates. Est-ce que ce sera également le cas pour Starbucks ? Il faudra attendre le 13 septembre pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page