Ryanair signe un gros contrat de carburant avec OMV !

Ryanair signe un contrat de 160 000 tonnes de carburant avec OMV !

Aujourd’hui, OMV, une entreprise multinationale de pétrole, de gaz et de produits chimiques dont le siège est à Vienne, et Ryanair, la plus importante compagnie aérienne à bas prix d’Europe, ont signé un protocole d’accord concernant le carburant.

Conformément aux termes de l’accord, OMV fournira du carburant aviation durable (SAF) pour les opérations de Ryanair dans les aéroports situés en Autriche, en Allemagne et en Roumanie. Au cours des huit années suivantes, le document prévoit la livraison d’un maximum de 160 000 tonnes (53 millions de gallons) de SAF.

Achetez des actions Ryanair facilement en vous inscrivant ci-dessous :

  • Certifié FCA


  • Nombreux outils

  • 0% commisions

  • Pas de dépôt minimum !

  • Broker reconnu

  • Levier x200 disponible

  • 0% commisions

  • Catalogue très complet

  • Certifié AMF

  • Catalogue complet

  • 0% commisions

  • Trading social

  • Formations gratuites

  • Levier x600 disponible

  • 0% commisions

  • Pour débutants et confirmés

Investir comporte un risque de pertes.

83,45 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Votre capital est à risque.

62,2% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent

Ryanair signe un contrat aux multiples avantages

Selon un communiqué de presse publié par Ryanair, cette mesure permettra d’éviter l’émission de 400 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l’environnement au cours de la période spécifiée. Auparavant, Ryanair s’était fixé pour objectif d’utiliser 12,5 % de SAF dans ses opérations d’ici à 2030 et d’atteindre des émissions nettes nulles vingt ans plus tard, ce qui est conforme aux promesses faites par d’autres grandes compagnies aériennes.

En outre, OMV va former un partenariat avec l’Aviation Sustainability Research Centre du Trinity College de Dublin afin de collaborer à la recherche et au développement d’options de carburant respectueuses de l’environnement pour le secteur.

Selon Nina Marczell, vice-présidente de l’aviation, des distributeurs de carburants et du secteur public chez OMV, “ce protocole d’accord est une formidable occasion de faire progresser les efforts de durabilité des deux entreprises.” Elle a ajouté que “le carburant aviation durable réduit considérablement les émissions de dioxyde de carbone” et que “nous sommes heureux de nous engager avec un partenaire solide comme Ryanair” afin “d’offrir des solutions pour la croissance durable du secteur de l’aviation.“L’une des meilleures options disponibles à l’heure actuelle, mais à des coûts qui ne peuvent pas encore être considérés comme compétitifs.

Les déclarations des responsables de Ryanair

L’accord a été finalisé au milieu d’une pénurie d’essence généralisée et d’une augmentation du prix de l’essence dans tous les domaines. Des contraintes ont été imposées au système en raison des perturbations des chaînes d’approvisionnement, des implications du conflit en Ukraine et du renouveau de l’industrie, qui appelle à une utilisation accrue du carburant.

Dans ce contexte, les carburants respectueux de l’environnement pourraient sembler être une meilleure option. Cependant, les niveaux de production et d’approvisionnement de ces matériaux alternatifs sont encore loin d’atteindre le niveau qui leur permettrait d’être actualisés et de devenir des substituts viables aux combustibles fossiles existants.

Néanmoins, diverses parties déploient des efforts considérables pour créer des solutions SAF pour l’industrie aéronautique. Il est raisonnable de penser qu’il y aura une forte augmentation de la production à court et moyen terme en raison de la pression réglementaire accrue et des efforts des opérateurs pour trouver d’autres méthodes de réduction de leurs émissions.

C’est également l’une des alternatives les plus viables pour parvenir à réduire l’impact environnemental de l’aviation dans un avenir proche, grâce à son adaptabilité aux infrastructures au sol et aux moteurs d’avion actuellement en service.

Thomas Fowler, directeur du développement durable chez Ryanair, a déclaré dans un communiqué depuis Vienne : “La SAF joue un rôle important dans notre plan de décarbonisation Pathway to Net Zero, dans lequel nous nous sommes engagés à augmenter notre utilisation de SAF au cours des prochaines années, un engagement que cet accord avec OMV permettra de faire avancer. En tant que plus grand groupe aérien d’Europe, nous sommes impatients d’étendre notre coopération avec OMV, un partenaire crucial pour Ryanair en Autriche, en Allemagne et en Roumanie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page