Polygon : un accord avec Mercedes Benz !

Polygon : un accord avec Mercedes Benz !


Selon plusieurs publications américaines, le groupe Mercedes a décidé d’utiliser les services de Polygon pour créer une plateforme d’échange de données sur blockchain. Un autre succès commercial important pour Polygon, dont il s’agira de parler avec le plus de détails possible, en tenant compte des différents facteurs qui ont conduit à cette décision.

Une autre grande marque associée au protocole le plus fort de tout le secteur pour 2022, du moins si l’on considère les récentes collaborations avec Disney et d’autres groupes de ces proportions.

Mercedes avec Polygon : ce que vous devez savoir

La nouvelle est évidemment de taille, étant donné l’énorme importance du groupe impliqué dans cette opération avec Polygon. Il s’agit de Mercedes, bien que l’ensemble soit développé par la branche Daimler Asie du Sud-Est, la partie de la société holding qui s’occupe des activités du groupe en Asie du Sud-Est.

Il s’agira d’une plateforme sur la blockchain utilisée pour l’échange de données non seulement internes à l’industrie automobile, mais qui sera également proposée pour les assurances et les données cliniques. Elle s’appellera Acentrik, les données étant toutefois stockées en dehors de la blockchain, selon les premières rumeurs.

Des NFT seront également utilisés pour représenter chaque bloc de données et ceux-ci pourront être échangés au sein du réseau Polygon, qui deviendra ainsi partenaire d’un projet d’une énorme importance dans l’un des domaines qui connaît la plus forte croissance à l’échelle mondiale.

Mercedes, entre autres, n’est pas novice dans ce genre d’expérience, puisqu’il y a environ deux ans, elle a tenté quelque chose de similaire avec l’IA sur Ocean Protocol.

Selon les rapports, les données seront achetées et vendues sur les réseaux de test Polygon et Ethereum Rinkeby. Les entreprises devraient payer les données en utilisant des monnaies stables, dans le cadre des mesures visant à sauvegarder leur valeur monétaire. Les utilisateurs doivent utiliser MATIC, la monnaie native du réseau, pour payer les frais de gaz car les transactions ont lieu sur Polygon. En outre, les acheteurs peuvent obtenir les données sous-jacentes qui sont conservées sur AWS S3 ou IPFS lorsque la transaction est terminée.

Selon Sandeep Nailwal, cofondateur de Polygon, le projet démontre la confiance croissante que les grandes marques accordent à Polygon qui devient rapidement l’une des plateformes blockchain les plus populaires auprès des entreprises.

Au même moment, Polygon (MATIC) se négocie actuellement autour de 0,959712 $ avec un volume de transactions sur 24 heures de 1 939 486 504 $, selon CMC. Polygon est en hausse de 9,30 % au cours des dernières 24 heures. Au moment de la rédaction, la capitalisation boursière de Polygon est de 7 708 217 448 $.

Une autre grande marque en lien avec Polygon Matic

Mercedes n’est pas la première des grandes marques à épouser la cause de Matic. Il y a quelques jours à peine, nous avons vu Disney conclure un partenariat avec Polygon, pour l’un des groupes de divertissement les plus importants au monde. Peu de temps avant, c’était au tour d’Etihad de faire son NFT et, selon toute vraisemblance, il va se poursuivre à un rythme très élevé et intéressant.

Ces transactions finissent par affecter également le prix court et long de $MATIC. Un autre grand pas en avant avec un partenaire qui est peut-être parmi les plus importants dans le monde de l’automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page