Alphabet et Netflix font tous les deux une erreur ?

Google et Netflix font tous deux une erreur : leurs actions vont-elles bouger en conséquence ?

La mauvaise attitude des entreprises à l’égard des jeux pourrait nuire au cours de leurs actions. Il n’est pas courant d’opposer Alphabet et Netflix dans le même secteur, mais étant donné les efforts récents des deux entreprises dans le domaine des jeux, elles pourraient bientôt entrer en concurrence directe.

Sans aucun doute, le secteur des jeux peut être très rentable, néanmoins, Alphabet et Netflix ont tous deux pénétré ce marché très concurrentiel de la mauvaise manière, ce qui pourrait avoir un effet néfaste sur leurs deux actions.

Vous pouvez acheter des actions Google en vous inscrivant sur les meilleurs brokers :

  • Certifié FCA


  • Nombreux outils

  • 0% commisions

  • Pas de dépôt minimum !

  • Broker reconnu

  • Levier x200 disponible

  • 0% commisions

  • Catalogue très complet

  • Certifié AMF

  • Catalogue complet

  • 0% commisions

  • Trading social

  • Formations gratuites

  • Levier x600 disponible

  • 0% commisions

  • Pour débutants et confirmés

Investir comporte un risque de pertes.

83,45 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Votre capital est à risque.

62,2% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent

Une aventure difficile pour Google

Google Stadia, une plateforme de jeux en ligne créée par Alphabet en novembre 2019, sera réduite en février 2021 en raison de la faible croissance du site. Maintenant, Netflix est prêt à reproduire la stratégie d’Alphabet pour les jeux vidéo en explorant le cloud gaming, une technologie généralement peu rentable.

Les clients peuvent stream des jeux en continu sur n’importe quel appareil, y compris un ordinateur portable, un PC, un smartphone ou une tablette, grâce à une fonction appelée cloud gaming. L’argument de vente est que les utilisateurs peuvent stream en continu des jeux célèbres, éliminant ainsi le besoin d’un équipement coûteux, et qu’ils n’ont pas besoin de dépenser des centaines de dollars dans une console de jeu pour y jouer.

L’argument est logique, mais dans la pratique, seul un petit pourcentage de clients intéressés par les jeux de type console sont également opposés à l’achat d’une console de jeu. Le résultat final est un marché minuscule de consommateurs activement intéressés à s’inscrire à un service de cloud gaming uniquement, principalement en raison du fait que le cloud gaming est moins fiable que les jeux téléchargés sur une console ou un PC.

Avec beaucoup moins de joueurs que les consoles comme la Xbox et la PlayStation de Sony et Microsoft, Google Stadia a personnellement fait face à cette réalité. À titre d’exemple, le 1er février, le jeu free-to-play à succès Destiny 2 a attiré 5 390 joueurs sur Google Stadia, contre 275 000 sur Xbox, 355 000 sur PlayStation et 224 00 sur Valve’s Stream.

Depuis mars 2020, date à laquelle le nombre de joueurs de Destiny 2 sur Google Stadia était en moyenne de 5 500 par jour, le nombre de joueurs a en fait diminué. En outre, les efforts déployés par Google Stadia pour attirer les joueurs en 2020 en proposant un essai gratuit du service se sont avérés inefficaces puisque le nombre de joueurs Destiny 2 n’a jamais dépassé 36 000 avant de décliner à nouveau fortement.

Après moins de deux ans d’activité, Alphabet a pris la décision de mettre fin à Google Stadia, en fermant sa division de création de jeux, Stadia Games and Entertainment. La plateforme de cloud gaming fournit toujours des jeux tiers, mais elle n’a plus l’ambition de créer ses propres jeux originaux, qui sont essentiels pour attirer de nouveaux joueurs. En cédant sa technologie Stadia directement aux développeurs qui pourraient tirer profit de l’utilisation du logiciel de Google plutôt que de développer leur propre service de cloud gaming, Alphabet recentre également ses efforts dans le domaine des jeux.

Netflix prend des risques

En novembre 2021, Netflix Games a fait ses débuts en tant que supplément à son service de streaming vidéo, offrant aux clients une sélection de jeux mobiles gratuits. Avec son incursion dans le domaine des jeux, l’entreprise espère élargir son offre et valoriser l’adhésion à Netflix. Selon une étude d’Apptopia publiée au début du mois d’août, moins de 1 % des clients jouent activement aux jeux Netflix. Cela indique que l’entreprise a eu du mal à attirer des joueurs.

Plus récemment, Netflix a commencé à publier des offres d’emploi pour des professionnels du cloud gaming, notant sur l’une des annonces que le rôle consisterait à “soutenir notre service de cloud gaming.” Ces offres d’emploi peuvent indiquer que Netflix Games tente de s’étendre à des jeux plus complexes, de type console, même si l’entreprise n’a jusqu’à présent développé que des jeux mobiles.

Étant donné que le cloud gaming serait un ajout à sa plateforme de streaming plutôt que son offre principale, Netflix a peut-être plus de chances de réussir qu’Alphabet dans ce domaine. Avec les jeux comme avantage supplémentaire, les abonnés paieraient pour accéder à la célèbre collection de films et de séries de l’entreprise. Pour rendre son investissement viable, l’entreprise devra tout de même concurrencer les mastodontes du jeu que sont Sony et Microsoft, qui proposent chacun un abonnement complet de jeux.

Netflix peut dépenser des millions sur un projet qui n’aboutira jamais s’il ne parvient pas à attirer rapidement de nouveaux joueurs.

Est-il temps de vendre Netflix et Alphabet ?

Malgré leurs incursions risquées dans le domaine des jeux, Netflix et Alphabet restent de bons investissements si l’on tient compte des performances de leurs sociétés principales. Par exemple, la division publicité d’Alphabet a généré 56,3 milliards de dollars de revenus au cours du deuxième trimestre, soit une augmentation de 11,6 % par rapport à la même période l’année dernière. En même temps, depuis que la société a fait état d’un nombre d’abonnés plus élevé que prévu au deuxième trimestre 2022 et d’une prévision selon laquelle la plateforme atteindra un record absolu de 221 millions d’utilisateurs au troisième trimestre 2022, l’action Netflix est en hausse.

Les investisseurs doivent rester optimistes sur chacune de ces entreprises tout en faisant preuve de prudence dans leurs projets de cloud gaming. Netflix vient à peine de commencer, mais Alphabet a sagement orienté Google Stadia vers des activités plus sûres. Il existe un risque que Netflix dépense des milliards dans son segment des jeux vidéo pour n’obtenir qu’un retour sur investissement dérisoire. Il est important de surveiller ses futures actions dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page