La plateforme de trading eToro lance un fonds NFT de 20 millions de dollars, alors que le secteur approche du point d’inflexion


La plateforme de trading eToro lance un fonds qui permettra de soutenir le marché des NFT. Cette décision sera la première étape vers une diversification des services d’investissement NFT du site. En effet, selon le directeur général Guy Hirsch, investir dans le nouvel art numérique offrira à l’entreprise, la possibilité d’élargir ses investisseurs ainsi que ses partenaires commerciaux. Par ailleurs, Hirsch déclare que le processus d’évaluation des NFT se doit de devenir plus sophistiqué, bien que le processus de développement soit déjà en bonne voie. Les détails.

Comment eToro.art compte-t-il impacter la communauté NFT ?

La plateforme de trading crypto, eToro dévoile un fonds de près de 20 millions de dollars qui sera dédié à l’achat des NFT afin d’encourager les artistes. L’entreprise a annoncé ce jeudi à Miami le lancement au Bass Contemporary Art Museum.

Le fonds mis en place par la firme fait partie intégrante d’une initiative pour le moins remarquable appelé eToro.art. Cette dernière a pour principal but de soutenir et d’encourager les différents créateurs ainsi que les marques.

Le directeur général américain de la plateforme, Guy Hirsch a d’ailleurs déclaré que le fonds marque le début d’une vaste stratégie NFT initiée par la firme. Le but étant de permettre aux investisseurs de bénéficier d’une offre plus large afin de prendre part à l’économie émergente du secteur.

Les Non Fungible Token NFT représentent des actifs sous forme virtuelle qui peuvent représenter divers objets du monde réel : l’art, l’immobilier, la musique et bien d’autres. Les NFT ont également la particularité d’être uniques et infalsifiables.

Selon une déclaration de Hirsch à la CNBC, le BTC et l’ethereum étaient les acteurs majeurs de la crypto. Désormais, avec les NFT n’importe quelle marque peut devenir un acteur du marché.

Par ailleurs, dans le cadre de cette nouvelle initiative, eToro a présenté sa collection de jetons non fongibles. Cette dernière est composée de célèbres projets à l’instar du Bored Ape Yacht Club, des CryptoPunks et World of Women. La plateforme prévoit en plus d’engager 10 millions de dollars cette année pour venir en aide aux créateurs et aux marques émergentes. Ce fonds leur permettra de mettre sur le marché leurs nouveaux projets NFT.

L’art numérique ne représente qu’une part de l’utilisation des NFT. Le directeur général déclare également que la plateforme prévoit des outils qui donneront aux investisseurs la possibilité d’utiliser les NFT au-delà du domaine de l’art numérique. Au cours des récents mois, de grandes firmes de divers secteurs comme Coca-Cola, McDonald’s, Nike, Gucci, La Ligue nationale de football… ont intégré les jetons non fongibles dans leur stratégie marketing.

Hirsh ajoute que n’importe quelle marque peut y trouver son intérêt. Elles peuvent par exemple créer un NFT qui représentera la participation dans une partie de la marque.

La valorisation de l’art numérique

Les investisseurs ont des difficultés à cerner la véritable valeur de l’art numérique. Ils sont assez perplexes face aux grosses ventes à l’instar de celle de Beeple qui s’est vendu pour près de 69 millions de dollars chez Christie’s.

La fixation des prix dans l’art numérique et le fait de savoir exactement quoi acheter représente encore de grosses zones d’ombre. Mais l’industrie des NFT y travaille déjà, déclare Hirsch. De nos jours, les investisseurs font généralement recours au prix plancher. Ce dernier représente le montant minimum qu’il est possible de dépenser pour s’offrir un article d’une collection.

Par ailleurs, selon le directeur général il est primordial qu’il soit plus sophistiqué que cela. Aujourd’hui, l’on voit émerger des services nouveaux qui sont similaires au processus d’estimation de l’art traditionnel. Dans un an ou deux, des services tiers émergeront pour permettre l’évaluation de pièces individuelles. Ceux-ci vous donneront un prix approximatif du bien numérique que vous désirez acheter ou que vous possédez. Cela d’une manière qui aura été convenue par l’ensemble des acteurs du marché.

L’art constitue depuis des décennies une catégorie d’actifs solides, mais uniquement pour les plus riches a noté Hirsch. EToro, cherche à regrouper les nouveaux investisseurs et les nouveaux artistes. Ceci afin d’aider chaque partie à construire sa richesse d’une nouvelle manière.

Les jetons non fongibles de certains projets de la collection d’eToro comme « blue-chip » coûtent déjà des centaines de milliers de dollars sur OpenSea, le plus vaste marché NFT actuel. Ils sont donc difficilement accessibles aux petits investisseurs. Toutefois l’entreprise s’attend à ce que le travail des créateurs numériques moins connus qu’ils aideront à mettre sur le marché ne soit pas au prix des Bored Ape; une célèbre collection qui attire de gros investisseurs.

Lorsque ces créateurs mettront sur le marché une nouvelle collection ou une baisse de NFT, le prix sera relativement bas, déclare Hirsch. Ainsi, tous les investisseurs pourront participer. Si la communauté est solide et le projet prometteur, il prendra de la valeur. Mais le point d’entrée sera toujours accessible à l’investisseur moyen.

Certains d’entre eux atteindront peut-être la notoriété du Bored Ape. En fin de compte, à l’instar des Bored Ape, cela permettra de créer de nouvelles richesses, voire de nouveaux millionnaires.

En attendant, eToro reste la plateforme crypto préférée de la rédaction. Investissez facilement en crypto avec un dépôt minimum de 45€ seulement :

Investir en crypto sur eToro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page