Coca Cola lance sa collection de NFT en partenariat avec Polygon !

Coca Cola lance sa collection de NFT en partenariat avec Polygon !


Coca Cola prépare des NFT Pride Series, une collection de jetons non fongibles sur le thème du pride. Tous les bénéfices des ventes seront reversés à OUT, une communauté sud-africaine qui fournit des soins de santé gratuits.

L’engagement du géant des boissons envers la communauté LGBTQIA+ prend vie grâce à un partenariat avec Polygon, qui fournira sa blockchain pour la mise en place des tokens, vendus au prix de base de 1 ETH.

C’est une excellente nouvelle pour Polygon $MATIC, que nous pouvons trouver au sein d’eToro, intermédiaire qui permet d’investir dans plus de 75 crypto actifs avec des outils très avancés.

La plateforme dispose de portefeuilles intelligents, dont certains sont calibrés pour le monde du Metaverse, ainsi que de l’outil CopyTrader, qui permet d’investir en copiant les meilleurs, le système idéal pour ceux qui veulent trader automatiquement. Avec 50 euros vous pouvez passer à un vrai compte de trading et d’investissement à long terme.

eToro est à notre avis le meilleur broker pour investir dans Polygon. Découvrez la plateforme ici :

Investir avec eToro

Coca Cola for Pride en NFT

OUT est la deuxième plus ancienne association LGBT de toute l’Afrique du Sud. Elle s’engage à fournir une assistance physique et psychologique aux communautés bisexuelle, lesbienne, gay et transgenre. Depuis 1994, l’organisation est également active sur le terrain pour lutter contre la discrimination fondée sur le sexe et les crimes de haine homophobes.

Les services fournis partent d’une approche multidisciplinaire pour offrir une assistance complète. Les victimes d’abus peuvent s’adresser au personnel d’OUT pour obtenir de l’aide sous forme de soins physiques, d’assistance psychologique et, le cas échéant, de soutien juridique. Parmi les services fournis figurent l’éducation sexuelle et la sensibilisation à l’utilisation des pratiques et méthodes contraceptives.

Parmi les partisans du projet figurent des noms très en vue tels que l’USAID, l’agence de développement international fortement soutenue par le défunt président John Fitzgerald Kennedy. Ces supporters sont maintenant rejoints par Coca Cola, qui, avec l’artiste Rich Mnisi, préparent une collection de NFT qui sera vendue et dont les recettes seront reversées à la cause.

Rich Mnisi peut compter sur un grand nombre d’adeptes, qui le suivent dans ses campagnes de soutien à la communauté LGBT en Afrique du Sud, où l’artiste est très populaire. La collaboration avec Coca Cola représente donc la fermeture idéale d’un cercle qui tient autant à cœur au Mnis qu’à la multinationale.

La série NFT Pride s’inspire de la loi de la conservation de l’énergie : dans la nature, rien n’est créé et rien n’est détruit, mais tout est transformé d’une forme d’énergie à une autre. La même règle s’applique à l’amour. Être libre dans l’amour nous met en contact avec l’énergie qui réside en chacun de nous.

Les déclarations attribuées au management de Coca Cola créent un court-circuit inévitable à ce stade, et nous renvoie au troisième acteur de cette histoire, Polygon, qui fournira sa blockchain pour monnayer les NFT Pride Series.

Polygon, le favori des grandes marques comme Coca Cola

Polygon revient ainsi pour lier son image à celle d’organisations ou d’événements où l’accent est mis sur des questions importantes telles que les causes environnementales ou, comme dans ce cas, les droits de l’homme. Les 136 NFT seront envoyés sur Polygon et distribués sur OpenSea à un prix minimum de 1 Ethereum.

Cette annonce intervient également quelques jours après celle qui a vu Decentraland et The Sandbox soutenir le Pride de la ville de New York par des initiatives parallèles. Dans ce cas, il a été question de rassemblements sur le métaverse qui permettraient aux utilisateurs de participer à l’événement même à distance, ce qui permettrait de toucher un nombre encore plus important de personnes.

Nous voyons ici la société multinationale par excellence prendre le parti des communautés qui voient de plus en plus leurs droits identitaires bafoués et, au mieux, ostracisés. Une prise de position importante de la part de Coca Cola, qu’il faut applaudir, et qui à côté ne laissera pas échapper de nouvelles opportunités d’engagement avec un public de plus en plus habitué aux crypto-monnaies et aux technologies dérivées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page