Nayib Bukele réunis plusieurs banquiers pour parler du Bitcoin

Bukele parle du Bitcoin avec les banquiers

Au Salvador, des banquiers ainsi que Nayib Bukele se réunissent pour parler Bitcoin

Lors d’une conférence de trois jours au Salvador, 44 banquiers centraux de pays en développement du monde entier se sont réunis pour discuter du bitcoin et de l’inclusion financière.

reunion bitcoin

Cette semaine, les 44 banquiers centraux des pays en développement du monde entier se réunissent au Salvador pour une conférence sur l’inclusion financière, le financement des petites et moyennes entreprises et les bitcoins (BTC).

La Banque centrale du Ghana envoie des délégations du Burundi, de la Jordanie, des Maldives et du Pakistan au Costa Rica pour une conférence internationale à la demande du président du Salvador, Nayib Bukele. Afin de convaincre les banques à investir et acheter Bitcoin.

La conférence, organisée par l’Alliance pour l’inclusion financière, un groupe mondial de dirigeants politiques, et en collaboration avec la banque centrale du Salvador, durera trois jours. Dans un tweet posté par le chef de la banque centrale du Salvador, Douglas Rodríguez :

“Le Salvador est fier de recevoir les représentants de 44 banques centrales et autorités financières du monde entier pour apprendre comment mettre en œuvre le bitcoin et rédiger des lois favorisant l’inclusion financière.”

Le président Bukele, le supérieur de Rodríguez, a déclaré qu’il “semait des graines” parmi les 44 dirigeants réunis, tout en postant une photo du rassemblement des dirigeants.

Le projet Bitcoin Beach était également représenté, afin de sensibiliser les banquiers centraux aux tenants et aboutissants du bitcoin. Le Bitcoin Beach, un mouvement populaire qui a permis au Salvador de devenir le premier pays à accepter le bitcoin, a débuté sur la plage d’El Zonte.

Burtey a déclaré dans un tweet qu’il y a “encore beaucoup d’éducation à faire” Burtey a ajouté :

“La grande majorité n’a aucune idée du potentiel du bitcoin. Cependant, avec l’adoption du bitcoin par le Salvador, ils ont maintenant une raison de s’impliquer.”

Burtey et son équipe ont passé la journée à discuter avec les banquiers centraux sur la façon d’utiliser les portefeuilles Bitcoin Lightning et d’envoyer des paiements. Burtey a tweeté

“Nous n’arrivons pas à faire embarquer les banques centrales assez vite pour #bitcoin avec le BTCBeachWallet”, car les progrès ont été rapides.

Les photos prises à cette occasion sont incroyables, avec des banquiers centraux apprenant avec sérieux comment envoyer des paiements et créer des portefeuilles.

Actuellement, seules deux nations sur Terre ont reconnu le bitcoin comme une monnaie légale : Le Salvador et la République centrafricaine. Ce dernier a ensuite été réprimandée par les banques centrales africaines pour avoir adopté des crypto-monnaies.

Le deuxième jour de la conférence, le président Bukele a tweeté que “le bitcoin est bénéfique aux nations en développement (et à l’humanité)”. L’événement se terminera le jeudi 19 mai.

Selon certains analystes, comme Dan Tapiero, du fonds d’investissement 10T holdings, qui a fait la remarque suivante : “Je n’ai pas d’argent liquide”, la conférence sur l’inclusion financière au Salvador est importante. Il laisse entendre que les États-Unis devront peut-être rattraper leur retard sur d’autres pays afin de rester dans la course.:

Néanmoins, pour les bitcoiners sérieux, l’occasion de faire une blague à ce sujet était tout simplement trop tentante. “S’ils continuent à utiliser le bitcoin, ils ne seront plus banquiers centraux pour longtemps !” a tweeté Gigi, un journaliste spécialiste du bitcoin et auteur du livre Bitcoin 21 leçons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page