Satoshi Nakamoto ? - Investir sur Internet

Qui est Satoshi Nakamoto ?


En 2008, une personne portant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto a publié le Whitepaper du Bitcoin. Et à partir de là, le Bitcoin a connu de nombreux sommets. Des gens ont fait fortune, les premiers investisseurs sont devenus multimillionnaires. Et de nos jours, presque tout le monde veut y goûter.

Qui est vraiment Satoshi nakamoto ?

En janvier dernier, le bitcoin a fêté son 13e anniversaire. Au fil du temps, le bitcoin a fait la une de journaux renommés, souvent pour atteindre des sommets historiques, et d’autres fois pour parler de son énigmatique créateur Satoshi Nakamoto.

L’année dernière, le bitcoin a atteint une valeur énorme de 69 000 dollars. Pourtant, une chose reste mystérieuse à son sujet. Qui est le fondateur de Bitcoin ? Cette seule question a suscité autant d’attention que sa valeur monétaire. Elon Musk, l’homme le plus riche du monde, est également impliqué dans l’affaire Satoshi Nakamoto.

Et au moment de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le bitcoin a joué un rôle clé, en aidant les Ukrainiens à lever des fonds grâce à son réseau rapide et sécurisé. Pourtant, le mystère reste entier. Et en effet, les internautes ont inventé des histoires intrigantes et des suppositions pour démasquer le mystérieux créateur du bitcoin.

Nous allons décrypter chaque suspect en profondeur et essayer de trouver quelques indices. Mais avant de percer l’énigme de Satoshi Nakamoto, jetons un coup d’œil à ses traces.

Les traces de Satoshi Nakamoto

Après avoir eu l’idée la plus grandiose du XXIe siècle, c’est-à-dire l’idée d’une monnaie numérique décentralisée, retrouver Satoshi Nakamoto ne serait pas une tâche facile.

Le 31 octobre 2008, Satoshi Nakamoto, a publié le Whitepaper du bitcoin via le site Metzdowd.

Après le lancement du bitcoin en janvier 2009, Satoshi Nakamoto a créé un forum de discussion sur le bitcoin où les amateurs de bitcoin pouvaient se connecter. Satoshi Nakamoto lui-même l’utilisait pour partager des idées, interagir avec la communauté et travailler à faire du bitcoin un réseau plus sûr.

Mais ce n’était pas pour très longtemps. Satoshi a rapidement quitté le forum le 12 décembre 2010, déclarant qu’il avait encore du travail à faire pour améliorer le réseau bitcoin. Il a remis les clés du code source à Gavin Andersen, qui est maintenant le scientifique en chef du Bitcoin.

Selon les rapports, Satoshi Nakamoto a miné environ 1,1 million de BTC lorsque le réseau était encore en développement. D’autres sources estiment que sa réserve se situe entre 725 000 et 1,1 million de BTC. En fonction de l’évolution du bitcoin, la valeur nette de Satoshi Nakamoto est estimée à environ 45 milliards de dollars.

Un tweet d’alerte en 2020 a notifié le déplacement de 40 BTC vers un portefeuille inconnu, un portefeuille de l’ère Satoshi, qui a été miné au cours du premier mois de la création du bitcoin. Le prix du BTC a chuté en conséquence de 7 %, les utilisateurs pensant que le fondateur se débarrassait de son Saint Graal. L’impact sur le prix du bitcoin serait énorme si Satoshi s’était vraiment montré.

Satoshi nakamoto : qui sont les principaux suspects ?

Pendant ces dernières années beaucoup de théories ont été faites autour du personnage de Satoshi, certaines personnes connues seraient suspectées de l’être secrètement.

Suspect n° 1 : Dorian Prentice

Notre premier candidat est un Américain d’origine japonaise, dont le nom de naissance est Satoshi Nakamoto, il vit en Californie. Toutefois, en 1973, il a ajouté le préfixe “Dorian Prentice”, selon le tribunal fédéral de Los Angeles. Il est titulaire d’un diplôme en physique et a déjà travaillé sur des projets militaires classifiés.

En dehors de son nom, Dorian a de fortes valeurs de liberté. Sa fille a révélé qu’il se méfie fortement des agences gouvernementales. Dans les années 1990, la maison familiale a été saisie par les banques et vendue par parce qu’il était en retard dans ses paiements hypothécaires.

Comme l’a déclaré Gavin Anderson (le scientifique en chef du Bitcoin), le vrai Satoshi Nakamoto n’aimait pas l’idée que les banques et les banquiers s’enrichissent simplement parce qu’ils détiennent les clés.

Sa famille l’a décrit comme intelligent, lunatique et obsessionnellement réservé. Quelqu’un qui aime la solitude, il filtre ses appels téléphoniques et rend ses e-mails anonymes. Et ses enfants auraient des problèmes s’ils étaient trouvés près de son ordinateur ou de sa salle d’étude.

Avec sa motivation et son expertise, Dorian pourrait penser à créer une monnaie numérique décentralisée qui mettrait les banques et les gouvernements hors jeu. Est-il le véritable fondateur du Bitcoin ?

Une semaine après la publication d’un l’article de Newsweek à New York, Dorian Satoshi Nakamoto a rejeté ces allégations.

Suspect n° 2 : Hal Finney

Hal Finney a été la première personne à recevoir des bitcoins de Satoshi Nakamoto. Il a échangé des courriels avec Nakamoto, signalé des bug dans le logiciel BTC et apporté des améliorations à la sécurité.
Hal a été le premier membre de la liste de diffusion Cypherpunk. Une communauté orientée vers la cryptographie, les technologies basées sur la confidentialité, l’informatique et les mathématiques.

Et devinez quoi, il vivait à quelques rues de Dorian Prentice S. Nakamoto, selon un journaliste de Forbes.

Andy Greenberg, un autre journaliste, suggère que Hal pourrait avoir été un écrivain fantôme au nom de Satoshi, ou avoir utilisé l’identité de son voisin pour rester anonyme. Cependant, après avoir rencontré Hal Finney, vu ses e-mails de Satoshi Nakamoto, l’historique de son portefeuille de bitcoins, Andy Greenberg a accepté le démenti de Hal Finney.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le 11 janvier 2009, Hal Finney a tweeté : “Bitcoin running.” Qu’est-ce que cela peut signifier ? Après tout, il a développé le Proof of Work réutilisable, la base sur laquelle fonctionne le protocole de consensus Bitcoin.

Et la dernière fois que nous avons entendu parler de Satoshi Nakamoto, c’était à peu près au moment où Hal a pris sa retraite à cause de sa maladie. Sa santé s’est détériorée et il est malheureusement décédé en 2014. C’est peut-être la raison pour laquelle la réserve de Satoshi (ses 1 million de BTC) n’a pas bougé.

Mais pour croire que Hal Finney était le véritable Satoshi Nakamoto, nous devons supposer qu’il a fait le nécessaire pour rester anonyme en s’envoyant des messages à lui-même dès le début.

Et n’oubliez pas, Hal et Dorian vivaient dans le même quartier. L’Amérique est le 4ème plus grand pays par la masse continentale et ces deux principaux candidats vivaient à seulement quelques pâtés de maisons. Il ne nous reste que ces options, soit le regretté Hal Finney était le vrai Satoshi Nakamoto, soit il était simplement un génie de la cryptographie.

Suspect n°3 : Nick Szabo

Nick Szabo, comme Hal, était également membre des Cypherpunks. Il est le fondateur de Bitgold, un précurseur de Bitcoin qui n’a jamais été mis en œuvre.

Dans son blog personnel, Szabo a parlé de l’idée de miner avec l’aide du protocole de Proof of Work réutilisable de Hal. Plus tard, dans le même blog, il s’est exprimé sur les lacunes des systèmes financiers actuels. Quelque chose qui ressemble beaucoup au Bitcoin, cependant, cette idée a été proposée pour Bitgold, son projet précurseur au bitcoin créé en 1998.

Cette partie est intéressante, cependant, son blog a été publié le 27 décembre 2008. Mais tout propriétaire de blog sait qu’il est facile de modifier la date de publication. C’est ce qui s’est passé avec Szabo, lors d’une enquête. Il s’est avéré en fait que l’article de Szabo sur Bitgold a été publié le 27 décembre 2005.

Maintenant, pourquoi Nick a-t-il changé de date, quelques mois plus tard, avec la publication du Whitepaper sur le bitcoin ? Qu’essayait-il de cacher ? Pourquoi Bitgold n’a-t-il jamais été mis en œuvre ? Au lieu de cela, nous avons eu une le Bitcoin, dont l’idée résonne énormément avec celle de Bitgold. Trop de questions, cependant, Nick Szabo à nié toutes les suppositions.

Suspect n°4 : Craig Wright, le vrai Satoshi Nakamoto ?

Ce candidat est plus voyant que les autres. Craig Steven Wright est un homme d’affaires et un informaticien australien. Et il prétend ouvertement être le fondateur du bitcoin. En avril 2019, il a déposé le copyright américain pour le Whitepaper et le code source Bitcoin 0.1.

Wright affirme que la création du bitcoin était un travail d’équipe mené par lui / et revendique l’implication de Hal Finney et Dave Kleiman, décédés respectivement en 2014 et 2013.

Wired et Gizmodo, les deux articles distincts publiés en 2015, disent que Craig pourrait être le véritable Satoshi Nakamoto. Cependant, dans la version suivante, l’affaire a pris une tournure différente, révélant un canular de Craig Wright.

À ce jour, la communauté Bitcoin et nombre de ses enthousiastes restent sceptiques quant à l’affirmation de Wright, car il ne parvient pas à fournir de preuves de son affirmation extraordinaire. Cependant, le scientifique en chef de Bitcoin, Gavin Anderson, à qui Satoshi a fourni les clés du code source, est d’accord avec les affirmations de Craig Wright.

Retour haut de page