Action Thales, Cours & Analyse : faut-il investir dans le groupe Thales en 2021 ?

Dividende 2020 : 1.76 € Dividende 2019 : 0.60 €
Indice : EURONEXT PARIS Secteurs : aérospatial, défense et sécurité
Présence : 68 pays PDG : Patrice Caine (23 déc. 2014–)
Valorisation : 15,72 Mds € Création : 6 décembre 2000 – France (Thomson-CSF)
Chiffre affaires 2020 : 16 912 M € Chiffre affaires 2019 : 18 322 M €
Nombre d’employés : 80 000 (2019) Siège social : Paris, France

Thales est une entreprise qui intervient sur quatre activités opérationnelles. Représentant 25 % de son chiffre d’affaires, l’aérospatial porte sur les différents équipements électroniques embarqués destinés à l’aéronautique et l’espace, aussi bien pour des besoins civils que militaires. La branche transport terrestre qui représente 10 % de son chiffre d’affaires se focalise plutôt sur les solutions de signalisation ferroviaire, de contrôle et de supervision de transports urbains et de grandes lignes.

La branche défense et sécurité qui contribue à hauteur de 48 % de son chiffre d’affaires se concentre pour sa part sur les systèmes de réseau et d’infrastructure, les dispositifs d’information critique, les produits de radiocommunication, les systèmes de protection et la cybersécurité. Le groupe Thales exerce également dans le secteur de l’identité et sécurité numériques qui représente cette fois-ci 17 % d son chiffre d’affaires.

Faut-il acheter l’action Thales en 2021 ?

Thales figure aujourd’hui parmi les grands groupes qui ont réussi à se redresser de la crise générée par la pandémie de Covid-19. Le consensus des analystes indique qu’en achetant des actions Thales éligibles PEA, les investisseurs misent sur une société fiable et prometteuse. Lors du premier semestre 2021, le géant français s’affiche avec un chiffre d’affaires en hausse de manière significative à hauteur de 8,4 milliards d’euros.

Sur cette période de 6 mois, le résultat net consolidé part du groupe s’établit à 433 millions d’euros, avec une hausse de 121 % sur un an. La dynamique des activités de sécurité et d’identité a permis à l’entreprise de redresser le recul des résultats de son secteur aérospatial.

Les analystes soulignent aussi le retour de l’activité du groupe à un meilleur niveau de rentabilité opérationnelle qui se rapproche de celui de 2019, c’est-à-dire avant la crise de la pandémie de Covid-19.

Grâce à la progression considérable des prises de commandes acheter des actions Thales constitue un investissement parfaitement fiable. Sur la période de janvier à juin 2021, elles s’établissent à 8,2 milliards d’euros, avec une progression de 35 % par rapport à la même période en 2020. La conclusion des contrats portant sur des satellites en Europe, au Canada et en Indonésie explique la hausse des prises de commandes.

La révision de la perspective de chiffre d’affaires annuel à la hausse, c’est-à-dire entre 17,1 et 17,9 milliards d’euros, et ce, sur l’ensemble de l’exercice en cours est également un bon point d’après les avis sur l’action Thales. D’après le groupe français, cette prévision se justifie en grande partie par l’amélioration de la situation sanitaire et économique dans les mois à venir. Le contexte semble donc très propice à l’investissement.

Thales en Bourse : quel courtier pour acheter des actions ?

La meilleure manière d’investir dans l’action Thales est de passer par un courtier en ligne. Selon nous, eToro figure parmi les brokers les plus fiables et les plus réputés pour ce type d’investissement. Créée en 2007, la plateforme basée à Chypre est appréciée pour son ergonomie. Il s’agit également de l’une des références du marché en matière de CFD. Aujourd’hui, eToro permet aux investisseurs et aux traders d’accéder à plus de 2 000 actifs financiers, allant des actions et des ETF, aux indices boursiers, aux matières premières, aux devises et aux cryptomonnaies. Les options d’investissement se font sur le court, le moyen ou le long terme selon les besoins. Facile à utiliser, la plateforme convient parfaitement aux débutants.

Le trading social est l’un des principaux avantages du courtier en ligne eToro. Grâce au système CopyTrader™, chaque utilisateur a en effet le privilège de profiter de l’expertise des autres traders. Il est tout à fait possible de copier les trades des investisseurs professionnels et expérimentés. Il faut savoir également que eToro affiche en toute transparence une variété d’informations sur chaque profil, pour ne citer que ses performances, son score de risque ou son ratio échec/réussite.

Sur eToro, le processus d’investissement sur les actions Thales est relativement simple et se fait en seulement quelques étapes :

  • Créer un compte ou se connecter sur votre espace personnel en utilisant votre identifiant et votre mot de passe,
  • Il est également possible de s’identifier à partir d’un compte Google ou sur Facebook,
  • Entrer le nom de l’entreprise Thales dans la barre de recherche, et rendez-vous sur l’action en question,
  • Cliquer sur « Investir »,
  • Définir le montant à déposer,
  • Valider la transaction et suivre de près le cours de l’action Thales.

Pour savoir où acheter l’action Thales, d’autres courtiers en ligne sont également disponibles, pour ne citer que Libertex, IG markets et Avatrade, mais selon nous, eToro reste le meilleur broker, que vous soyez débutant ou expérimenté en matière d’investissement en bourse sur les actions ou sur tout autre type d’actif financier. Rendez-vous sur eToro courtier en ligne en cliquant sur le lien ci-après :

Cours action Thales : un bon placement pour 2021 ?

Résultats financiers de Thales & Objectifs 2021

Pour l’exercice 2020, le groupe Thales a réalisé un chiffre d’affaires de 17,0 milliards d’euros. L’effondrement de la demande dans le domaine de l’aéronautique civile de l’ordre de 50 % ainsi que les perturbations qui ont eu un impact sur l’ensemble des opérations du groupe sont à l’origine de cette baisse ayant un impact sur le cours de Thales.

Le secteur de l’aérospatial a permis au groupe Thales de réaliser un chiffre d’affaires de 4 217 M d’euros, en recul de 24,6 % par rapport à l’année précédente. Dans le secteur du transport, le chiffre d’affaires s’établit à 1 618 M d’euros, avec une baisse de 15,3 % par rapport à 2019. La branche Identité & Sécurité Numériques a affiché un CA de 2 992 M d’euros. Le secteur Défense et Sécurité a tout de même permis de générer un chiffre d’affaires de 8 085 M d’euros, malgré la baisse de 2,2 % par rapport à l’année précédente.

Pour ce qui est des résultats, le groupe affiche un EBIT de 1 352 M d’euros représentant 8,0 % du chiffre d’affaires en 2020, contre 2 008 M d’euros, soit 10,9 % du chiffre d’affaires l’année précédente. Le secteur de l’aérospatial présente un EBIT négatif de 76 M d’euros (-1,8 % du chiffre d’affaires), contre 521 M d’euros représentant 9,3 % du chiffre d’affaires en 2019. Le secteur Défense et Sécurité enregistre pour sa part un EBIT de 1 039 M d’euros, contre 1 153 M d’euros en 2019. Le secteur Transport a tout de même réalisé une progression non négligeable, avec un EBIT de 86 M d’euros qui représente 5,3 % du chiffre d’affaires, contre seulement 56 M d’euros l’année précédente. Le secteur Identité et Sécurité Numériques a également suivi la même tendance avec un EBIT représentant 10,8 % du chiffre d’affaires, soit l’équivalent de 324 M d’euros.

La mise en place d’un plan global d’adaptation à la crise au début du mois d’avril 2020 a permis au groupe Thales de réaliser des économies de 850 M d’euros sur toute l’année, soit plus de 100 M d’euros au-dessus de l’objectif fixé en début d’année. Il s’agit d’un ensemble de mesures qui vise à préserver les capacités productives du groupe, à limiter les conséquences financières et industrielles de la crise sanitaire et à renforcer ses capacités de financement en cas de prolongement et d’amplification de la crise.

En ce qui concerne les prises de commande, une baisse de 3 % par rapport à 2019 a été enregistrée en 2020, pour une valeur de 18 476 M d’euros. Le « book-to-bill », c’est-à-dire le ratio des prises de commandes par rapport au chiffre d’affaires s’établit à 1,09, contre 1,04 l’année précédente. Le groupe a donc engrangé 19 grandes commandes d’un montant de plus de 100 M chacun, pour une somme totale de 5 052 M d’euros. Dans le secteur de l’aérospatial, la prise de commande s’établit à 3 822 M d’euros, contre 4 829 M d’euros en 2019. Le secteur Transport affiche pour sa part des prises de commandes de 1 652 M d’euros. En revanche, les résultats obtenus dans le secteur Défense et Sécurité ont atteint un nouveau record historique avec un montant total de 9 922 M d’euros, contre 9 907 M d’euros en 2019. Pour le secteur Identité et Sécurité Numériques, les prises de commandes s’établissaient à 3 023 M d’euros. Au 31 décembre 2020, le groupe Thales affiche un record historique avec un carnet de commandes consolidé de 34,4 milliards d’euros.

Au 31 décembre 2020, Thales enregistre donc un free cash-flow opérationnel de 1 057 M d’euros, contre 1 372 M d’euros au terme de l’année 2019. Après la distribution de 85 M d’euros de dividendes, contre 463 M d’euros en 2019, sa dette nette s’élève à -2 549 M d’euros, contre -3 311 M d’euros au 31 décembre 2019. Les capitaux propres part du groupe s’élèvent en revanche à 5 115 M d’euros, contre 5 449 M d’euros au 31 décembre 2019.

Pour l’année 2021, le groupe Thales s’est fixé des objectifs plutôt prometteurs, comme en témoignent ces données. Il prévoit entre autres un chiffre d’affaires compris entre 17,1 et 17,9 milliards d’euros, en tenant compte des perturbations subies par le secteur de l’aéronautique civile et de la croissance des activités des autres secteurs. Le groupe Thales prévoit également une marge d’EBIT de 9,5 à 10 %, avec une hausse de 150 à 200 points de base par rapport à 2020 ainsi qu’un ratio de book-to-bill supérieur à 1.

Dividende de l’action Thales 2020

À l’issue de l’Assemblée générale mixte des actionnaires qui s’est tenue à huis clos au siège social à Paris, le groupe Thales a décidé d’opter pour la distribution d’un dividende de 1,76 EUR par action, avec un taux de distribution de 40 % du résultat net ajusté par action. Malgré la hausse observée en 2020, comparé au versement de seulement 0,60 € de dividende par action en 2019, le nouveau dividende de 1,76 euro par action reste encore loin du record de 2,08 euros enregistré lors de l’exercice 2018.

Actualités influant sur le cours Thales

Plusieurs facteurs peuvent aujourd’hui influencer le cours de l’action Thales. Nos analyses mettent en avant tout un accent sur les performances des concurrents du groupe français, notamment les annonces faites par deux de ses principaux rivaux, à savoir Leonardo et BAE Systems.

Le carnet de commandes du groupe est également à surveiller de près, et tout particulièrement celles qui portent sur des équipements dans le secteur de l’industrie navale et dans le secteur spatial en Inde et au Proche-Orient.

Il faut savoir que le groupe Thales investit beaucoup en recherches et développement en matière de connectivité mobile, big data, intelligence artificielle et cybersécurité. Le rachat de certaines enseignes ainsi que la fusion de Thales avec d’autres sociétés spécialisées dans ce secteur d’activité auront certainement un impact sur le cours de l’action Thales dans les mois et les années à venir.

Action Thales Avis : prévisions pour 2021

Le consensus des analystes reste positif sur l’avenir du groupe Thales. Malgré la baisse de ses résultats de 2020, suite à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le groupe français a tout de même réussi à se relever et à afficher une belle performance financière durant les six premiers mois de l’année 2021. Avec une prévision de 16 989 M d’euros de chiffre d’affaires en 2020, contre 17 737,90 M d’euros en 2021, les attentes de 2022 porteront sur un CA de 18 813,11 M d’euros.

La prévision d’EBIT pour l’année à venir s’établira pour sa part à 2 057,62 M d’euros, contre 1 352,00 M d’euros en 2020 et 1 785,57 M d’euros en 2021. Les prévisions du résultat net sont également revues à la hausse, à hauteur de 1 082,46 M d’euros en 2022, contre 901,53 M d’euros en 2021 et 483,00 M d’euros en 2020. Concernant le flux de trésorerie, les prévisions de 2020 et de 2021 s’établissent respectivement à 958,70 et 1 180,88 M d’euros. Celles de 2022 sont évaluées à 1 210,61 M d’euros. Pour ce qui est de la dette nette, des prévisions de 990,48 M d’euros sont espérées en 2022, contre 1 893,93 M d’euros en 2021.

Le Groupe Thales face à la concurrence

Historique résumé de Thales et principaux chiffres

Les origines du groupe Thales remontent en 1968 lors de la fusion de la Compagnie Générale de Télégraphie Sans Fil CSF et de la division électronique de Thomson Brandt, afin de donner naissance à Thomson-CSF. L’entreprise se spécialisait alors dans le domaine de la défense et de l’électronique professionnelle.

Ce n’est qu’en décembre 2000 que l’entreprise Thomson-CSF change d’identité, pour devenir Thales, après avoir consolidé ses parts de marché dans le secteur de la défense et l’électronique professionnelle.

En 2007, des transferts d’activité dans les secteurs du transport, de l’espace et de la securité sont conclus entre Thales et Alcatel-Lucent. En 2009, après avoir acheté des parts dans Alcatel-Lucent, Dassault Aviation devient l’un de ses principaux actionnaires, à hauteur de 25,9 % de son capital.

En 2015, Thalès rachète l’entreprise américaine Vormetric. En 2017, le groupe procède à l’acquisition de Gemalto, afin de renforcer ses parts de marché dans le secteur Identité et Sécurité numériques.

Le 24 juin 2019, le groupe Thales intègre pour la seconde fois l’indice CAC 40, en prenant la place de l’équipementier automobile Valeo. En mai 2021, l’association de Thales avec Atos a permis de créer la co-entreprise Athea spécialisée dans l’intelligence artificielle et le big data.

Thales et ses concurrents

Comme tout grand groupe et société, Thales a des concurrents dans différents secteurs d’activité. Dans le secteur de la defense figurent Safran, Leonardo, Raytheon et Zodiac Aerospace. Dans la branche Identité et Sécurité numériques, on peut citer Engie Ineo, Sabena Technics et Nexter.

FAQ : investir dans des actions Thales

Comment trader l’action Thales ?

Pour trader l’action Thales, il est important de surveiller de près l’évolution des différents marchés et des secteurs auxquels le groupe français se positionne, à savoir l’aérospatial, le transport terrestre, les systemes de défense et sécurité ainsi que la branche Identité et sécurité numériques. Il est également important de s’informer sur les actualités de l’entreprise, notamment ses acquisitions, ses mesures stratégiques ainsi que ses nouveaux produits.

Faut-il investir dans l’action Thales ?

A notre avis, la réponse est OUI. Avec un dividende de 1,76 € par action en 2020 et un redressement considérable de ses performances financières durant les six premiers mois de 2021, l’acquisition des actions Thales constitue un investissement fiable.

Copyright © 2012 - 2021 Investir sur Internet. All Rights Reserved.