Ajouter l’action Michelin à votre portefeuille d’investissement, bonne ou mauvaise idée ?

               
✅ Dividende 2021 : 2.30 € ✅ Dividende 2019 : 2.00 €
Indice : EURONEXT Paris (CAC 40)Secteur : Pneus et mobilité durable
Valorisation : 23 257 M€Création : 1889
Chiffre d’affaires 1S21* : 11 192 M€Chiffre d’affaires 1S20 : 9 357 M€
Collaborateurs : 117 500PDG : Florent Menegaux

Créé à Clermont-Ferrand en 1889, Michelin est devenu un groupe multinational. Il possède 117 sites de production, est implanté dans 170 pays et réalise plus de 60 % de ses ventes hors d’Europe. Un des grands leaders de son secteur, le groupe se montre intéressant pour les nouveaux investisseurs.  

Alors, faut-il ajouter l’action Michelin à son portefeuille ? Représente-t-il un bon investissement ? C’est ce que nous allons découvrir avec notre analyse et notre avis sur l’action Michelin.

Faut-il acheter l’action Michelin en 2021 ?

En 2021, l’intérêt de trader l’action Michelin est multiple. Les investisseurs sont enthousiastes quant à la stratégie de diversification du groupe, notamment via certains rachats récents, qui visent à augmenter la part de son chiffre hors-pneumatique.  

Le partenariat de Michelin avec le groupe CRNS, dans le secteur de la recherche et du développement, continue d’avoir un impact positif sur la valeur action Michelin. De plus, la stratégie tournée vers une mobilité durable peut entraîner des conséquences positives sur le cours de son action.  

Enfin, soulignons la remarquable stabilité du groupe, dont le statut de leader européen et mondial semble avoir de beaux jours devant lui. Tout comme l’action Renault ou l’action PSA, les sociétés françaises du secteur automobile se portent bien. 

Les bons résultats financiers du premier semestre 2021, l’augmentation du dividende et les prévisions des analystes rendent l’action Michelin un titre sur lequel il est intéressant de trader.

Action Michelin en Bourse : quel courtier pour acheter des actions ?

Où acheter des actions Michelin ? Il existe de nombreuses plateformes pour le faire, comme Avatrade, Degiro, IG ou encore Admiral Markets. Cependant, il est de notre avis qu’eToro est le meilleur broker pour investir dans l’action Michelin pour plusieurs raisons :  

  • Il permet de pouvoir trader sur différents actifs financiers comme des ETF, de la crypto (bitcoin, ethereum…), indice, matières premières.  
  • Sa plateforme est simple d’utilisation et permet de négocier en CFD.  
  • De nombreux outils sont disponibles pour une expérience de trading optimale.  
  • Le premier dépôt minimum est de 45 €, ce qui est un avantage. 
  • Il permet le Copy  Trading. 

Pour acheter des actions Michelin et trader en CFD, il suffira aux investisseurs de suivre quelques étapes simples. Bien entendu, il faut disposer d’un compte sur ce qui est à notre avis le meilleur courtier en ligne : eToro.  

  • Rechercher l’action Michelin ou encore « ML.PA ».  
  • Sur la page du titre, cliquer sur « Investir ».  
  • Entrer le montant du capital à placer.  
  • Valider l’opération puis suivre la fluctuation du cours.  

Cours de l’action Michelin : un investissement pertinent en 2021 ?

L’analyse du cours de l’action Michelin s’avère judicieuse pour évaluer si ce titre coté en bourse se révèle être un investissement pertinent en 2021. Cette analyse peut également comprendre les actualités liées à Michelin, son dividende ains que les prévisions des analystes. 

Résultats financiers & Objectifs pour 2021

 en millions d’euros 1S21  1S20  Δ* 1S21 / 1S20 
 Chiffre d’affaires 11 192  9 357  + 19,6 %
 Marge brute 3 385  2 270  + 49,1 %
 Résultat opérationnel  1 437 177 + 711,9 %
 Résultat avant impôts  1 296 58 + 2 134,5 %
 Résultat Net 1 032 137 + 653,3 %
 Cash Flow  346 – 351 + 198 %

Δ* exprimant la variation entre les deux semestres

Dans un communiqué de presse en date du 26 Juillet 2021, le groupe des pneumatiques Michelin a partagé ses résultats financiers du premier semestre 2021 (1S21). D’un point de vue général, il apparait que ce 1S21 est bien meilleur que le premier semestre 2020 (1S20).  

Après que les chiffres du groupe aient été impactés par la crise sanitaire en 2020, ils se sont révélés positifs pour ce 1S21. Le PDG Florent Menegaux souligne d’ailleurs le fait que le groupe Michelin a réalisé un très bon premier semestre.   Le chiffre d’affaires lié directement aux ventes s’établit à 11 192 millions d’euros contre 9 357 euros au 1S20, soit une augmentation de + 19,6 %. Le résultat opérationnel quant à lui s’établit 1 437 millions d’euros avec :  

  • + 22,8 % de progression des volumes de ventes de pneumatiques et une croissance de + 4,6 % des ventes hors-pneus. 
  • Le groupe bénéficie d’un effet mix de + 1%. Cet effet ayant une valeur positive, cela traduit l’accroissement du chiffre d’affaires de Michelin.  
  • Le fait que l’USD (dollar américain) ait une faiblesse par rapport à l’EUR entraine un effet de change défavorable de 150 millions d’euros.  

Le cash flow, représentant la capacité d’autofinancement de l’entreprise, est en hausse de + 198 %. Le groupe prouve donc qu’il est capable de résister aux aléas économiques ce qui fait de l’action Michelin un investissement potentiellement intéressant. 

Ces bons résultats financiers s’expliquent notamment grâce aux chiffres positifs des ventes dans les différents secteurs d’activités de l’entreprise : 

  • Automobile et distribution associée : 5 562 millions d’EUR de ventes au 1S21 contre 4 394 millions d’EUR au 1S20, soit + 26,6 %.   
  • Transport routier et distribution associée : 2 897 millions d’EUR de ventes au 1S21 contre 2 411 millions d’EUR au 1S20, soit + 20 %.   
  • Activités de spécialités et distribution associée : 2 733 millions d’EUR de ventes au 1S21 contre 2 552 millions d’EUR au 1S20, soit + 7,1 %.   

Dans un communiqué de presse en date du 8 Avril 2021, Michelin présente sa stratégie « Tout durable » 2030 lors de Michelin In Motion. Le groupe présente donc ses ambitions reposant sur 12 points axés sur l’équilibre entre les personnes au sein de l’entreprise, des performances économiques et de la planète. Les ambitions pour 2030 sont donc :  

  • Devenir une référence mondiale pour ce qui est de l’engagement des employés. 
  • Devenir une référence internationale pour la sécurité sur le lieu de travail.  
  • Devenir une référence en matière d’inclusion et de diversité des équipes.  
  • Devenir les meilleurs du secteur en ce qui concerne les relations partenaires et clients.  
  • Réaliser une croissance significative au niveau des ventes de pneumatiques.  
  • Continuer d’assurer la création de valeur continue.  
  • Continuer à maintenir le prestige de la marque Michelin.  
  • Continuer à suivre un rythme soutenu en matière d’innovation produits et services.  
  • Atteindre en 2050 la neutralité carbone pour l’énergie et l’industrie.  
  • Contribuer à ce que l’efficacité énergétique des produits atteigne la neutralité carbone. 
  • Devenir une référence internationale pour ce qui est de l’empreinte environnementale des sites de productions.  
  • Atteindre un taux de 100 % pour ce qui est des matériaux durables dans les pneus.  

Actualités influant sur le cours de Michelin 

Se renseigner sur les dernières actualités de l’entreprise peut s’avérer utile pour le trading du titre coté en bourse. En effet, certains événements peuvent avoir une incidence sur le cours de l’action Michelin. Voici ce qu’il en est pour le 1S21.  

  • 23 Février 2021 : Le groupe souhaite que ses pneus sont constitués de matériaux 100 % durable d’ici 2050. 
  • 24 Février 2021 : La Coalition pour l’Energie de demain a annoncé que 7 projets seraient lancés pour accélérer la transition énergétique.  
  • 19 Mars 2021 : Michelin signe un partenariat avec Sennder.  
  • 2 Avril 2021 : BMW Group renouvelle sa confiance dans les pneumatiques Michelin. 
  • 15 Avril 2021 : Altaris et Michelin annoncent leurs volonté à de s’associer pour accélérer la croissance de Solesis  (filiale spécialisée dans les biomatériaux pour le secteur de la Santé). 
  • 23 Avril 2021 : Le groupe valide une technologie de recyclage des déchets plastiques basé sur les enzymes.  
  • 23 Avril 2021 : Michelin et Harley-Davinson continuent leur partenariat.  
  • 28 Mai 2021 : AddUp fait progresser le domaine de l’impression 3D Métal qui est un levier de croissance pour Michelin.  

Les évènements du groupe Michelin montrent que le groupe a connu un premier semestre placé sous le signe de l’innovation et de la réussite. Néanmoins, il y aura d’autres facteurs à analyser pour évaluer au mieux la fluctuation du cours de l’action Michelin.  

  • Parmi les éléments qui influencent le cours de l’action Michelin, on trouve la demande mondiale en pneus de tous types. 
  • Concernant le marché des véhicules, l’action Michelin y est moins sensible que ses concurrents puisque 75 % de ses activités concernent des pneus de remplacement et non pas des pneus montés sur des véhicules neufs. 
  • L’évolution de la concurrence chinoise (Bridgestone) dans le domaine pneumatique devra être prise en compte, tout comme le possible rachat de Nissan par le concurrent Good Year. 
  • On gardera l’œil sur les investissements de Michelin en recherche et innovation, sur l’évolution de son déploiement dans les pays émergents, ainsi que sur le marché des pneus verts, dans lequel le groupe investit. 
  • Les baisses de prix des matières premières, notamment le caoutchouc, influencent indirectement le cours Michelin, car elles profitent à certains concurrents. 
  • On prendra aussi en compte la santé des différentes entreprises dont Michelin est détenteur. 
  • Enfin, il faudra surveiller les variations du dollar américain, ainsi que des devises des pays émergents où Michelin est implanté : une fois converties en euros, les hausses et baisses de ces devises impactent les recettes du groupe. 

Dividende Michelin en 2020

Le dividende de l’action Michelin versé aux actionnaires en 2021 pour l’exercice 2020 s’élève à 2,3 € par action. Ce dividende est en hausse de + 15 % comparé à celui versé en 2020 pour l’exercice 2019.  

Il y a un aspect qui est très intéressant à analyser concernant le dividende du titre Michelin en bourse : sa baisse comparée à celui versé en 2019 pour l’exercice 2018. En effet, avant la crise sanitaire, le dividende était de 3,7 € par action.  

Avec le retour à une situation économique « normale », on note un regain de croissance du dividende. Cela montre encore une fois que le groupe Michelin sait s’adapter aux différentes crises et aléas économiques et prouve, une fois de plus, que son action cotée à la bourse de Paris (CAC 40), peut s’avérer être un placement intéressant et fiable.  

 Prévisions Action Michelin pour 2021

Nous avons pu voir que le dividende de l’action Michelin est de 2,30 EUR en 2021 pour l’exercice 2020. Les analystes estiment que ce dividende pourrait être de 4,36 EUR pour l’exercice 2021 et de 5,24 EUR pour 2022. Des hausses respectives de + 89,5 % et de + 126,5 %.  

Pour ce qu’il en est du bénéfice net par action du titre de Michelin, il est de 3,51 EUR pour l’exercice 2020. Les analystes estiment que ce bénéfice pourrait bien atteindre les 10,51 EUR pour 2021, soit une hausse de + 199,4 %. En 2022, cette valeur devrait atteindre les 11.57 EUR soit une hausse de + 229,6 %. 

Avec un très bon premier semestre 2021, Michelin compte bien rattraper le retard dans ses projets liés à la crise sanitaire. Les analystes s’accordent sur le fait que Michelin représente un investissement judicieux et préconisent l’achat d’actions. Notre avis rejoint celui des analystes au vu des ambitieux projets du groupe ainsi que de l’évolution du cours de son action.  

Consensus des analystes sur l’action Michelin : Acheter

Groupe Michelin : histoire et concurrence

Michelin est un groupe français historique. S’intéresser à son histoire et à ses concurrents, c’est comprendre la philosophie du groupe et son positionnement sur le marché des pneumatiques. Des aspects à prendre en compte pour le trading de son action.  

Historique du groupe Michelin & chiffres importants

L’histoire du groupe Michelin remonte au XIXème siècle en 1829 lorsque la nièce du chimiste Macintosh, celui qui a découvert la solubilité du caoutchouc, se maria avec l’auvergnat Edouard Daubrée. 

E.Daubrée s’associa avec Aristide Barbier pour créer une entreprise qui connut un franc succès, notamment grâce à la qualité de leurs produits intégrant du caoutchouc. A la mort des deux fondateurs, Adèle Barbier (fille d’Aristide) alors mariée à Jules Michelin, reprit la société quelque peu en difficulté.  

Jules et Adèle, aidé de leurs fils Edouard et André, ont su faire face aux difficultés qu’a pu rencontrer l’entreprise baptisée « Michelin & Cie ». Les deux frères ont rapidement eu de grands projets et des ambitions bien précises.  

En 1889, ils lancèrent un patin de frein pour voitures hippomobiles et fiacres baptisé « The Silent », nom suggérant les ambitions internationales. Par la suite, le groupe à connu des périodes cruciales dans la constitution du groupe que l’on connait aujourd’hui.  

  • Les Premières Grandes Innovations : De 1891 à 1900, le groupe connut de grandes nouveautés comme le pneu démontable, la chambre à air, la création de son logo Bibendum et surtout, du premier guide Michelin (1900).  
  • Les Bâtisseurs : L’époque de 1906 à 1937 fut mouvementée pour Michelin. Le groupe s’exporta au 4 coins du monde, puis vint la première guerre mondiale. Le groupe participa à l’effort de guerre en fournissant matériel et avions. Le groupe continua d’innover, notamment avec La Micheline et la signalisation routière. 
  • L’épopée du Radial : Ce pneu conçut en 1946 fut une révolution. Par la suite, le groupe continua de faire évoluer ce pneumatique de qualité. Avec cette montée en puissance, le groupe racheta plusieurs autres entreprises comme Kléber (1981), Uniroyal-Goodrich (1990) et bien d’autres à travers le monde.  
  • Un nouvel élan : De 1991 à 2016 le groupe Michelin s’est adapté au monde moderne et à ses enjeux. La vision de ce géant se tourna donc vers un pneu vert et pour une mobilité durable respectueuse de l’environnement.  
  • Vers le Tout Durable : Michelin devient un véritable précurseur en matière d’innovation technologique notamment avec son projet Vision. Autre innovation avec en 2019, Michelin UPTIS, un pneu increvable car sans air. 

Les concurrents de Michelin 

En 2021, le principal concurrent de Michelin est le japonais Bridgestone : il détient 19.4 % des parts sur le marché pneumatique mondial, soit le même pourcentage que Michelin. L’américain Good Year est le second concurrent, avec 16,5 %. Viennent ensuite l’allemand Continental AG (7,1 %), le japonais Sumimoto (4,9 %), l’italien Pirelli (3,9 %), puis le japonais Yokohama (3,5 %). 

Michelin est néanmoins le leader mondial des manufacturiers pneumatiques. Avec cette position avantageuse, une stratégie axée sur le futur et la volonté de toujours innover, l’action Michelin apparait comme un investissement potentiellement intéressant. 

FAQ : acheter des actions Michelin 

Comment acheter des actions Michelin ? 

Pour acheter des actions Michelin, il suffira de se rendre sur le broker que nous vous conseillons dans cet article. Par la suite, il faudra rechercher le titre pour ensuite investir un capital de départ. Une fois l’opération effectuée, il ne restera qu’à suivre l’évolution du titre en bourse.

Comment trader l’action Michelin en 2021 ? 

Pour Trader l’action Michelin, il est préconisé de s’intéresser aux différents événements pouvant avoir un impact sur le cours de l’action. Cela inclue donc une analyse du marché, des résultats de l’entreprise et de la stratégie adoptée par le groupe.

Faut-il investir dans l’action Michelin en 2021 ? 

Les analystes s’accordent sur le fait qu’investir dans l’action Michelin est une opération pouvant être fructueuse en raison des prévisions que ces derniers ont établis.

Copyright © 2012 - 2021 Investir sur Internet. All Rights Reserved.