Moneygram va supporter les transferts via Stablecoin

Moneygram va supporter les transferts via Stablecoin

moneygram et stablecoin

La principale société de transfert d’argent dans le monde, MoneyGram, a annoncé son intention d’ajouter le stablecoin USDC à ses services de transfert d’argent. Cela permettra aux utilisateurs de transférer de l’argent à l’étranger. Le partenariat entre MoneyGram et la blockchain Stellar Lumens permettra aux utilisateurs de convertir des stablecoins en fiat dans les points de vente MoneyGram. Les clients pourront convertir leurs avoirs sur Stellar en stablecoin USDC et en fiat.

“Le monde de la crypto et le monde du fiat ne sont pas vraiment compatibles aujourd’hui. Nous essayons d’être un pont entre le monde de la crypto et le monde du fiat”, a déclaré le PDG de MoneyGram, Alex Holmes.

Conséquences pour le secteur des crypto-monnaies

C’est une énorme nouvelle pour les fans de crypto et aussi pour ceux qui ont hâte de s’éloigner des systèmes financiers traditionnels. Le service proposé par MoneyGram, l’un des plus grands services de transfert transfrontalier au monde, devrait également contribuer à répandre l’utilisation des crypto-monnaies sur les marchés émergents. Alors que l’entreprise a déjà fourni des services bitcoin à ses clients, elle s’intéresse désormais aux stablecoins. Le partenariat est apparu pour la première fois en octobre 2021, lorsque MoneyGram a annoncé qu’il utiliserait la deuxième plus grande monnaie stable du monde, USD Coin (USDC).

Pour investir en ligne facilement, eToro est le choix de la rédaction. Commencez avec un dépôt minimum de 45€ seulement :

Investir en crypto avec eToro

“Les crypto-monnaies sont manifestement là pour rester, et elles le seront encore longtemps malgré les récentes chutes et la volatilité. Il est important de l’adopter et de l’intégrer dans le courant dominant” a déclaré M. Holmes.

Le nouveau service de MoneyGram avec Stellar pourrait également contribuer à répandre l’usage des crypto-monnaies sur les marchés émergents. Les envois de fonds vers les pays à revenu faible ou intermédiaire ont atteint 589 milliards de dollars l’année dernière et devraient augmenter cette année, selon la Banque mondiale. Pour des pays comme le Salvador, qui a fait du bitcoin une monnaie légale l’année dernière, les envois de fonds représentent plus de 20 % du produit intérieur brut.

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a reproché aux sociétés de transfert de fonds de facturer des frais élevés et a déclaré que l’utilisation du Bitcoin permettrait au pays d’économiser 400 millions de dollars par an sur l’argent envoyé par les ressortissants vivant à l’étranger.

Selon M. Holmes, les frais d’envoi d’argent au Salvador depuis les États-Unis via MoneyGram varient entre 0,5 et 2,5 % de la valeur d’une transaction, ce qui est inférieur à l’objectif de 3 % fixé par la Banque mondiale. Les coûts d’acquisition et de transfert de bitcoins par l’intermédiaire de portefeuilles et de reconversion en dollars à l’arrivée peuvent dépasser ceux des réseaux de transfert de fonds traditionnels, a-t-il ajouté.

Stablecoins : Sont-ils sûrs après la catastrophe de Terra ?

Cette décision intervient à un moment où les transferts d’argent sont devenus populaires. Cependant, les monnaies stables ont de nouveau fait l’objet d’un examen minutieux après la baisse de TerraUSD (UST). L’effondrement de l’UST, le stablecoin algorithmique de Terra, et du jeton LUNA plus tôt en mai a également eu un effet d’entraînement sur l’ensemble du secteur, entraînant un effondrement du marché de la crypto.

L’UST a perdu sa valeur et s’échange actuellement à environ 0,03 dollar. Ce krach a jeté un mauvais éclairage sur les monnaies stables et a déclenché l’instabilité du marché, suscitant des inquiétudes quant au fait que d’autres monnaies stables pourraient également perdre leur ancrage. Cependant, il est peu probable qu’une perte d’ancrage se produise avec l’USDC, car la monnaie est adossée à des réserves fiat équivalentes.

“Nous ne prenons pas le dollar et le mettons dans les réserves pour ensuite le prêter. Au lieu de cela, les réserves sont strictement constituées de liquidités et de bons du Trésor américain”, a déclaré le directeur de la stratégie de Circle, Dante Disparte.

Le Ceo de Moneygram confiant de sa nouvelle mesure

Malgré les craintes suscitées par les crypto-monnaies, M. Holmes dit qu’il voit toujours un espoir dans les monnaies stables comme moyen de contourner ce qu’il appelle le manque de compatibilité entre les crypto-monnaies et les monnaies fiduciaires comme le dollar. Ces dernières années, de grandes entreprises ont cherché des moyens d’intégrer la crypto-monnaie dans leurs activités. Elles veulent bénéficier des avantages de la blockchain sans encourir de responsabilité, c’est pourquoi elles s’aventurent dans la crypto et elles sont plus que bienvenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page